mardi 27 février 2024

Ligue 1 : l’OL paye ses mercatos défaillants

Toulouse - Lyon (21h)

À lire

Si les derniers mercatos lyonnais ont été des réussites financières, avec près de 120 millions d’euros de bénéfices, on ne peut pas en dire autant sportivement. Trop peu de recrues performent (ou ont performé), ce qui explique les difficultés du club. Nous sommes revenus en détail sur les quatre derniers marchés des transferts et le bilan est édifiant.

ETE 2021 : Boateng et Shaqiri, ça fait mal !

Arrivées :

Jérome Boateng (libre) : une signature qui avait pour but d’apporter de l’expérience du groupe Lyonnais grâce à son palmarès, avec la nationale Manschaft et le Bayern Munich. Il a pris Castello Lukeba (aujourd’hui un des meilleurs défenseurs espoirs) sous son aile durant son passage. Cela sera la seule bonne chose qui restera du passage de l’Allemand. Un énorme salaire qui contraste avec son utilité. Entre le temps passé à l’infirmerie, ses performances très moyennes et ses problèmes extra sportifs, il a été un échec flagrant.

Emerson Palmieri (prêt payant 450k) : Un prêt payant dans les 2 sens pour le brésilien naturalisé Italien. Arrivé depuis Chelsea ou il remporte la LDC 2 mois plus tôt, il réalise un bon passage en terre Lyonnaise.

Xherdan Shaqiri (6 millions d’euros) : quand il pose ses valises à Lyon (en provenance de Liverpool), sur la fin du mercato, il s’apparente à un très joli coup réussi par les Gones. Payé 6 millions d’euros, la star du foot suisse n’a pas encore 30 ans et a un gros potentiel. Mais il ne s’imposera jamais, et repartira moins de 6 mois plus tard, symbolisant l’échec de l’OL de Juninho sur le mercato. 

Départs :

Maxwel Cornet (15 million d’euros) -> Burnley

Memphis Depay (libre) -> FC Barcelone

Melvin Bard (3 million d’euros) -> OGC Nice

Joachim Andersen (prêt) -> Crystal Palace

Bilan comptable : + 17,55 millions d’euros

HIVER 2022 : des arrivées sans lendemain

Arrivées :

Romain Faivre (15 millions d’euros) : Arrivé en provenance de Brest, Romain Faivre n’a pas laissé de souvenir dans les têtes des supporters Lyonnais. Il avait pour but de remplacer Xerdan Shaqiri. Malheureusement, il s’est lui aussi mué en flop. Retour en Bretagne 1 an plus tard pour le Francais qui évolue du coté de Lorient, où il a été prêté par l’OL. Il sera de retour cet été. Il aura 25 ans et a encore le temps de justifier son transfert…

Tanguy Ndombélé (Prêt sans option d’achat) : Le retour de Tanguy Ndombele à l’OL était une bonne idée. Sur le papier,  l’international français devait compenser le départ de Bruno Guimaraes à Newcastle. Un retour cohérent mais qui se heurtera aux blessures à répétitions du joueur et à son inconstance. On ne retiendra pas son retour  (11 matchs joués) comme une réussite. Il retournera à Tottenham à l’issu de son prêt.

Tetê (Prêt sans option d’achat) : Une opportunité de marché (en raison de la guerre en Ukraine) qui , le pensait-on, allait aider l’OL à remonter vers les sommets. Mais le brésilien arrivé provenance du Shaktar Donetsk, a eu du mal à être régulier. S’il a incontestablement apporté une réelle plus-value technique dans l’attaque lyonnaise, grâce à sa patte gauche, son avenir se trouve aujourd’hui à Leicester, en Premier League, qu’il a rejoint au mois de janvier dernier.

A LIRE AUSSI : Retour d’Anthony Martial ?

Départ :

Bruno Guimaraes (50 millions d’euros) -> Newcaslte

Xerdan Shaqiri (8 million d’euros) -> Chicago Fire

Islam Slimani (Libre) -> Sporting Portugal

Bilan comptable : + 43 millions d’euros.

ETE 2022 : Lacazette et Tagliafico trop seuls

Arrivées :

Alexandre Lacazette (libre) : C’est le grand retour de l’un des enfants prodigue de l’OL. Une réussite sur le plan personnel pour « le général » qui figure parmi le trio de tête des meilleurs buteurs du championnat (18 buts en 27 matchs). Capitaine et engagé, il est désormais le meilleur buteur de l’histoire du Groupama Stadium. Le deuxième meilleur buteur de l’OL derrière Fleury Di Nallo.

Corentin Tolisso (libre) : Un retour d’un autre baby gone, qui fait moins l’unanimité. Incapable de terminer un match, en raison de blessures à répétition qui l’empêche d’enchainer, l’ancien Bavarois est trop peu fiable. Même quand il est présent, il a du mal à être performant. Il a signé pour quatre ans, donc laissons lui un peu de temps…

Johan Lepenant (4 millions d’euros) : un espoir qui enchaine les matchs sous Bosz comme Blanc. L’ancien caennais joue bien son rôle de « semi titulaire ». Des performances intéressantes, dans le même registre de jeu que Maxence Caqueret. Au vu de ses premiers mois (et la découverte de la Ligue 1), on peut le considérer comme une réussite.

Nicolas Tagliafico (4 millions d’euros) : L’ancien joueur de l’Ajax est sans aucun doute LA satisfaction lyonnaise parmi les derniers transferts (avec Alexandre Lacazette). Régulier et impliqué sur son couloir gauche, il reviendra couronné de la coupe du monde au Qatar. Un transfert considéré comme une belle réussite, avec un très bon rapport qualité/prix.

Départs :

Lucas Paqueta (42 million d’euros) -> West Ham United

Léo Dubois (2,5 millions d’euros) -> Galatasaray

Jason Denayer (Libre) -> Al Alhi

Damien Da Silva (Libre) -> Melbourne City

Tino Kadewere (Libre) -> Majorque

Bilan Comptable : + 36,5 millions d’euros

HIVER 2023 : Lovren pour rattraper le coup, mais…

Arrivées :

Jeffinho (10 millions d’euros) : inconnu du public francais, Jeffinho est un Brésilien est un ailier gauche droitier très virevoltant arrivé de Botafogo. Un profil qui apporte une profondeur de banc plus solide à Laurent Blanc.  Mais à ce jour, il est toujours inconnu du public…

Amine Sarr (11 milions d’euros) : Un an après avoir rejoint le club néerlandais, il quitte Heerenveen pour l’Olympique lyonnais, avec lequel il s’engage jusqu’en 2027, pour un montant de 11 millions d’euros. Sa venue est un second souffle pour Lacazette, qui a vu arriver une doublure. Mais pour l’instant, on reste sur notre faim.

Dejan Lovren (2 millions d’euros) : Encore un retour pour Lyon ! L’ancien du Zénith a repris la mission de Boateng (qui a échoué) : renforcer la solidité défensive et apporter de l’expérience au groupe. Pour l’instant, ça fonctionne. Le Croate, finaliste de la Coupe du Monde en 2018 et demi-finaliste en décembre dernier, répond aux attentes.

Départs :

Malo Gusto (35 million d’euros) -> Chelsea (qui l’a laissé à l’OL sous la forme d’un prêt)

Karl Toko Ekambi (prêt payant 1 millions d’euros) -> Stade Rennais

Romain Faivre (prêt court) -> Lorient

BILAN COMPTABLE : + 22 millions d’euros

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi