mardi 27 septembre 2022

L’OM contre Galatasaray pour confirmer ses ambitions

Marseille - Galatasaray (21h)

À lire

Après une saison compliquée au niveau sportif et administratif, les Phocéens ont su rebondir en Ligue 1 avec une 5ème place qualificative pour la Ligue Europa. Avec ses nombreuses recrues et un coach motivé, l’OM vise haut et même très haut sur le Vieux Continent. Face à Galatasaray, les Olympiens viseront un premier succès pour confirmer leurs ambitions.

Au terme d’une saison très mouvementée, l’Olympique de Marseille a su rebondir et prendre, sans trop trembler, le train de la Ligue Europa. Toujours placés entre la 4ème et la 11ème place, les Marseillais ont surtout fait défaut en Europe.

Avec 13 défaites de suite en Ligue des Champions, plus longue série de défaites dans la compétition, ils auront à cœur de montrer un nouveau visage. Ce renouveau peut être symbolisé par le nouvel entraîneur, Jorge Sampaoli.

L’Argentin, vainqueur de la Copa America 2015 avec le Chili, a déjà apporté sa grinta. Choix de Pablo Longoria, nouveau président, qui a également recruté Arkadiusz Milik ou encore Pol Lirola, ils sont les deux hommes forts de la fin de saison olympienne.

Des recrues à tous les étages

Ils ont de concert décidé de renforcer l’effectif dans toutes ses lignes. Pau Lopez est arrivé en prêt de l’AS Roma pour être en concurrence avec le capitaine Steve Mandanda, suivi par Cengiz Under lui aussi transfuge de la Roma.

En défense l’Argentin Leandro Balerdi a définitivement rejoint la Commanderie (Borussia Dortmund) contre un chèque de 11 M€ à la suite d’une saison en prêt où il a participé à 21 rencontres en championnat et 3 en Ligue des Champions. L’achat le plus important des Olympiens a été le Brésilien Gerson (Flamengo).

L’ancien joueur de la Fiorentina et de la Roma a été transféré 18 M€ + 4 de bonus, pour apporter sa technique, sa fraîcheur et son impact dans l’entrejeu. Venu de Santos solidifier la base défensive Luan Peres a coûté 4,5 M€, un peu plus que Konrad De La Fuente (3 M€) à peine sorti de la Masia et déjà comme chez lui au Vélodrome.

Le jeune américain a déjà fait des différences en L1 avec sa vitesse, sa technique et sa qualité de touche de balle. Pour compléter ce mercato, l’OM a obtenu les prêts des jeunes français, Matteo Guendouzi (22 ans) et William Saliba (20 ans), tous les deux en provenance d’Angleterre et d’Arsenal.

L’OM veut briller avec Sampaoli

Auteur d’une bonne saison en prêt sur le côté droit de la défense, Pol Lirola est de retour grâce à un transfert définitif intervenu juste avant le prêt d’Amine Harit, transfuge de Schalke 04 et de retour en France où il a été formé, au FC Nantes.

Le bilan est largement favorable à un effectif qui a perdu Sakai (retour au Japon), Germain (fin de contrat), Benedetto (prêté à Elche), Cuisance (retour au Bayern), Nagatamo (fin de contrat), Florian Thauvin (parti au Mexique en fin de contrat), Nemanja Radonjic (prêté à Benfica) et Maxime Lopez vendu définitivement 2 M€ à Sassuolo.

Dans le groupe E, avec la Lazio de Rome, le Lokomotiv Moscou et Galatasaray, l’objectif est évidemment de se qualifier directement pour les huitièmes de finale en finissant premier de son groupe pour éviter les barrages et échapper à deux matchs supplémentaires.

Finaliste en 2018, cet OM version Sampaoli a le potentiel pour aller loin, assez de talent et de grinta pour rêver d’enflammer de nouveau le Vélodrome.

Après des débuts réussis à Moscou, d’où les Olympiens auraient dû ramener plus qu’un point, la visite de Galatasaray apparait comme un premier tournant dans la compétition.

Pour cette rencontre, Jorge Sampaoli enregistre le retour d’Arkadiusz Milik dans le groupe, ainsi que celui de Boubacar Kamara.

Nathan Rayaume

Toute l’actu de l’OM sur le front européen, à retrouver dans votre numéro Le Sport.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi