lundi 4 mars 2024

Cette fois, Lille veut faire honneur à la Ligue des Champions

Salzbourg - Lille (21h)

À lire

Vainqueur surprise de la Ligue 1 la saison dernière, le LOSC doit élever son niveau pour exister en Ligue des Champions. Le peu d’activité sur le mercato et un changement d’entraîneur peuvent les handicaper dans la course aux huitièmes.

Parvenir à égaler le meilleur résultat de son histoire et se qualifier pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions est redevenu d’actualité depuis un tirage au sort qui a réservé un groupe accessible aux Lillois.

Même s’il faudra réussir de grosses performances, la perspective de défier Wolfsburg, Salzbourg et le FC Séville ne doit pas donner des complexes au champion de France en titre qui a surtout évité les grosses cylindrées. On l’a vu à Pierre Mauroy lors de la première journée, les Dogues ont bousculé les Allemands et auraient mérité de l’emporter.

Pour autant, la dernière expérience des Nordistes de Galtier à ce niveau de la compétition ne pousse pas à l’optimisme forcené. Les difficultés en début de championnat, pour trouver les automatismes avec un nouveau coach, dans une équipe qui a réussi à conserver le squelette de son effectif doré du dernier exercice, témoignent de la difficulté de la tâche de Gourvennec, néophyte en Ligue des Champions.

L’après Christophe Galtier agité

Car seulement deux champions de France ont quitté le club : Mike Maignan parti au Milan AC pour 13 M€ et Boubakary Soumaré parti à Leicester pour 20 M€ remplacés par Ivo Grbic, le gardien croate arrivé tout droit de l’Atletico Madrid en prêt, et par Amadou Onana en provenance d’Hoffenheim contre un chèque de 7 M€.

Les Dogues vont surtout en profiter pour  engranger un maximum d’expérience pour des joueurs qui ne sont que trois à avoir joué plus de 10 matchs de C1, Burak Yilmaz (39 matchs), Renato Sanches (23 matchs) et Jérémy Pied (12 matchs).

Avec le plus bas coefficient UEFA de la compétition obtenir une place en Ligue Europa après un barrage contre des deuxièmes des phases de poule de Ligue Europa serait déjà un résultat intéressant qui confirmerait la nouvelle dimension prise par le club depuis une dizaine d’années.

Objectif Ligue Europa pour le LOSC

C’est un objectif jouable pour les Nordistes qui vont pouvoir compter sur leur redoutable duo turc : Yusuf Yazici (impliqué sur 19 buts) et Burak Yilmaz (impliqué sur 23 buts), ainsi que sur le talent de Sanchez, le vécu de Fonte et la puissance de Botman pour résister aux attaquants espagnols et allemand surtout.

La première journée réussie (bien que frustrante), à domicile face à Wolfsburg, a lancé une dynamique et entretient l’espoir.

En 2019, lors de leur dernière participation à la Ligue des Champions, les Dogues ne s’étaient jamais vraiment remis d’une première défaite frustrante à domicile face à Chelsea (1-2), terminant dernier du groupe avec un seul nul à son actif, face à Valence, et cinq défaites dont quatre face à Chelsea et l’Ajax.

La barre est un peu moins haute cette année qui peut ouvrir un chemin vers la qualification. A condition de ne pas perdre le Nord…

Nathan Rayaume

Le LOSC de Gourvennec a une tâche difficile en Ligue des Champions. Toutes les news dans votre mag Le Sport.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi