dimanche 26 mai 2024

Lucas Vasquez (Real Madrid), l’homme de l’ombre qui prend la lumière

À lire

Il n’a jamais été critiqué pour son dévouement au Real ni pour ses performances. Alors que Jude Bellingham est mis en avant par tout le monde, Lucas Vasquez a inscrit son histoire entre les murs du Real Madrid. Il est impliqué dans les trois buts de la victoire madrilène contre Barcelone.

C’est un joueur hors du commun et souvent dans l’ombre qui a mystifié le FC Barcelone. Lucas Vasquez était titulaire pour la première fois depuis deux mois avec le Real Madrid de Carlo Ancelotti. Le latéral droit (ailier de formation) a sublimé la rencontre par bon nombre de ses atouts. Ardant travailleur, Lucas, comme ses coéquipiers le surnomme est un homme très apprécié du vestiaire et son tempérament fait beaucoup.

Car rongé le banc pendant deux mois et ne rentrer que par bout de match peut être terriblement frustrant. Sauf que Lucas Vasquez reste bien installé au Real Madrid. Si bien que son bail avec la Maison Blanche se poursuit non sans agiter légèrement la polémique d’un départ. La prolongation à l’époque de Carlo Ancelotti avait fait le reste tant l’Italien aime ce type de joueur. Décisif quand on fait appel à lui et amoureux d’un club dont il porte la tunique depuis toujours.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du foot dans votre mag

1 penalty, 1 but et une 1 passe décisive pour Lucas Vasquez

Il aime entrer en jeu et être décisif. Contre Manchester City, il a marqué lors de la séance des tirs au but. Contre le Barça il a sans doute réalisé son meilleur match sous la tunique madrilène. L’homme aux 35 buts a ravi les supporters et écrit sa légende.

Le club ne s’est pas trompé sur les réseaux sociaux en inscrivant le mot « this guy » avec la célébration du joueur sur le but égalisateur. Soyeux, le latéral droit du Real Madrid n’a jamais été avare d’efforts. Mieux encore, il a démontré qu’à 32 ans et avec une excellente hygiène de vie, il avait encore de belles années devant lui.

Au quart d’heure de jeu il a eu la malice de laisser son pied percuter celui du défenseur barcelonais. Sans oublier de mettre un but d’anthologie pour le deuxième but de la Maison Blanche.

Avant de mettre un point final à sa prestation de légende en délivrant un centre en une touche de balle pour Bellingham. 3-2 et rideau.

Vasquez, un exemple de travail et de fidélité

Mis à part un modeste prêt au RCD Barcelone, Vasquez n’aura connu qu’un seul club et la chose est assez rare au Real Madrid. Le latéral droit est un spécimen rare et qui défie les lois du football moderne.

Il est en réalité un exemple de travail du quotidien et s’est lié d’amitié avec un certain Jude Bellingham. Vasquez est un exemple d’honneur que la Maison Blanche recherche au quotidien pour ses stars. Sauf que son latéral droit est un joueur de second plan entre guillemets qui a guidé le Real vers le succès son club de toujours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi