mardi 18 juin 2024

Luis Suarez : le Barça s’en mord toujours les doigts…

À lire

Arrivé en septembre 2020 à l’Atlético Madrid, Luis Suarez s’est avéré être un élément important dans le onzième sacre du club espagnol. Une belle revanche sur son ancien club, le FC Barcelone, qui ne l’a pas retenu. Focus sur l’un des plus grands rebondissements de l’histoire du football.

Le Barca n’en voulait plus, l’Atlético Madrid l’a accueilli les bras ouverts. Devenu indésirable en Catalogne, « El Pistolero » a finalement trouvé un nouveau pied sur lequel danser.

Une saison, c’est le temps qu’il aura fallu à l’Uruguayen pour soulever un trophée sous ses nouvelles couleurs. Une belle vengeance pour un joueur que l’on disait en fin de carrière après six saisons passées sur la pelouse du Camp Nou.

Lors de la saison 2019/2020, le numéro 9 Blaugrana a trouvé le chemin des filets à 16 reprises en 28 matches.

Des performances très correctes pour un avant-centre mais qui ne suffisaient pas de l’autre côté des Pyrénées. Après son départ choc du club ibérique, Luis Suarez a souvent regretté le manque de respect du Barça.

Une alchimie parfaite avec Simeone

« Quand le Barça m’a dit qu’il ne comptait plus sur moi, ça a été dur, je ne m’y attendais pas. C’étaient des moments difficiles. J’ai été méprisé au vu de la manière employée. Ma femme et mes enfants m’ont vu aller à l’entraînement en étant triste. Ensuite est venu le temps de prévenir mes enfants du changement à venir », a-t-il déclaré au média espagnol, Onda Cero en février dernier. « Nous sommes des adultes, j’étais à Barcelone depuis six ans.

Il y avait d’autres façons de me parler, de me dire que le club voulait changer de cycle. Mais la manière n’était pas bonne et ça dérangeait aussi Leo (Messi), confiait encore Suarez après un match de sélection en octobre 2020.

Jeudi, vendredi, samedi, dimanche, tous les jours jusqu’à mes débuts ont été difficiles, ce que je vivais m’a fait pleurer. Je n’ai pas très bien pris les messages du club signifiant qu’ils voulaient changer d’air ».

Luis Suarez, l’attaquant qui manquait à l’Atlético

Devenu orphelin du jour au lendemain, Luis Suarez s’est alors tourné vers celui qui était prêt à le recueillir, Diego Simeone. Fraîchement débarqué au Wanda Metropolitano, le tacticien du club de la capitale espagnole a tout de suite su comment mettre Luis Suarez dans les meilleures conditions.

En manque cruel d’un pilier sur lequel s’appuyer devant les buts, Diego Simeone a misé sur le génie de l’ancien catalan pour un choix qui s’est avéré payant très tôt dans la saison.

Après avoir fait le plein de confiance, « El Pistolero » s’est adapté aux consignes strictes de Simeone et a su combler le manque offensif des joueurs madrilènes.

L’esprit combatif et altruiste de l’Uruguayen mêlé au plan de jeu de l’entraîneur argentin ont permis aux Colchoneros de gagner rencontre après rencontre avant d’arriver jusqu’à l’ultime récompense ; le titre de champion.

Technicité, qualité de passes et placement intelligent et grinta exceptionnelle, toujours irréprochable dans le dernier geste, Luis Suarez est devenu un des éléments clés d’un Atlético Madrid qui ne sera pas resté longtemps orphelin de Griezmann.

Luis Suarez, un grand goleador

Au cours de la saison 2019/2020, le joueur passé par l’Ajax Amsterdam a disputé 38 rencontres pour un total de 21 réalisations. Ces statistiques impressionnantes démontrent que malgré sa fin tragique au FC Barcelone, le numéro 9 uruguayen reste l’un des meilleurs avant-centre au monde.

« Suarez est un homme racé, qui aime la défiance, un « goleador », un type qui poussé à la sortie par un club aussi extraordinaire que le Barça, a voulu continuer à prouver qu’il est vivant. L’équipe l’y a aidé et il s’est engagé, il s’est senti très à l’aise et il a fini par faire une saison fantastique », a indiqué son entraîneur en conférence de presse.

Lié au club ibérique jusqu’en juin 2022, Luis Suarez a encore une saison pour faire une petite piqure de rappel aux dirigeants Blaugrana.

Clément Mouffetard

Le nouveau mag le Foot

Ne manquez-pas, Le Foot magazine, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi