lundi 4 mars 2024

Lyon : les supporters vont être surpris, en coulisses, John Textor prépare une révolution

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Si l’OL a été rassuré par sa victoire sur Toulouse (3-0) et la prolongation de Pierre Sage jusqu’à la trêve, John Textor prépare la révolution pour le mois de janvier.

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Vu de l’extérieur, c’est l’image que veut renvoyer l’Olympique Lyonnais, après sa belle victoire (3-0) face à Toulouse. Un triplé de Lacazette, le général déchu et poussé vers la sortie, un match plein de Cherki, le prodige capricieux, un arrêt sur penalty de Lopes, le gardien devenu trop peu souvent décisif, et même un clean sheet pour une charnière centrale Lovren – O’Brien, qui fait si peur à ses supporters… Le tout animé par Pierre Sage, un coach porté aux nues après un succès contre le 15ème, à domicile, au lendemain de deux défaite avec 3 buts encaissés.

A LIRE AUSSI : Accord total Sampaoli – OL

Dans la foulée, Pierre Sage a donc été reconduit jusqu’à la trêve et sera sur le banc lors du déplacement à Monaco (dès vendredi) et la réception de Nantes (mercredi 20). Le tout alors que Jorge Sampaoli (un peu plus que Bruno Génésio, également pressenti) est annoncé tout proche de rejoindre le club lanterne rouge du championnat.

Lacazette, Cherki, Tolisso, Lovren et Lopes poussés dehors en janvier

Selon nos informations, le calme qui semble entourer le club en cette fin d’année n’est toutefois que de façade. En coulisses, c’est bien une véritable petite révolution que prépare David Friio, le nouveau directeur sportif du club, en concertation avec Laurent Prud’homme (nouveau directeur général) et bien sûr, John Textor, qui veut que toutes les décisions passent par lui. Tous sont d’accord pour reconnaître Sage est le mieux placé pour gérer l’effectif actuel et en tirer, encore pour deux matchs, le moins mauvais.

Depuis le deuxième passage devant la DNCG, on sait que l’OL pourra compter sur une enveloppe de 50 millions d’euros pour recruter. Mais cela ne prend pas en compte les départs, et pour le coup, l’abaissement de la masse salariale. Ainsi, les départs devraient s’enchainer en janvier.

Parmi les principaux concernés : Alexandre Lacazette (qui pourrait filer en MLS ou en Arabie Saoudite), Rayan Cherki (qui pourrait partir pour moins de 20 millions), mais aussi Corentin Tolisso, Anthony Lopes, Jeffinho et Dejan Lovren. Pour les remplacer, Textor a déjà une liste d’une demi-douzaine de noms, même si certains seront très difficiles à atteindre (Aguerd et Ekitiké notamment). L’idée de l’Américain est de créer un nouveau groupe pour le placer sous la responsabilité d’un nouvel entraîneur. Même deux succès des Gones, à Louis II et contre Nantes pour finir l’année, ne devraient rien y changer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi