dimanche 26 mai 2024

Marc Hirschi (UAE Team Emirates) : « Je veux retrouver mon meilleur niveau »

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Révélation de la saison 2020 avec la formation Sunweb, Marc Hirschi avait surpris tout le monde en rejoignant UAE Team Emirates pour s’engager jusqu’en 2023. Auteur d’une saison mitigée sans réel coup d’éclat, le Suisse compte bien renouer avec le succès en 2022 et retrouver la lumière. ENtretien pour Le Quotidien du Sport et Cyclisme magazine.

Qu’attendez-vous de cette saison 2022 après une année 2021 plutôt discrète (une seule victoire, la 2ème étape du Tour du Luxembourg, Ndlr) ?

Pour le moment, je ne préfère pas m’avancer. J’ai repris ma préparation plus tardivement que mes coéquipiers à cause de ma blessure à la hanche. Je vais rependre seulement en mars.

Je vais prendre le temps de me remettre en forme. Pour le moment, je ne me projette pas plus loin. Je ne veux pas brûler les étapes et continuer à travailler pour revenir en forme. Je sais que ça peut paraître long, mais c’est la meilleure chose et le choix le plus juste pour enfin passer à autre chose.

Quels ont été vos problèmes de hanche ?

Cela faisait trois ans que j’avais ce problème qui me gênait. Avec l’équipe, on a décidé que je devais m’en occuper. Il a fallu agir. On m’a fait un programme spécifique pour que je puisse me remettre en forme sereinement.

Cela m’a fait du bien de savoir que l’on me soutiendrait quelle que soit ma décision. J’ai préféré prendre le temps de me reconstruire petit à petit. Aujourd’hui, tout va bien. Tout n’est pas encore parfait, mais je me sens vraiment mieux qu’avant. Je suis sur le bon chemin.

Marc Hirschi repart avec UAE Team Emirates

La formation UAE Team Emirates a connu de nombreux changements cet été, depuis votre arrivée en 2021. Comment voyez-vous l’apport des nouvelles recrues comme Almeida, Ackermann, Bennett, Soler ou Suter et quel sera votre rôle dans cette équipe en 2022 ?

Je trouve que l’équipe a beaucoup grandi. On est clairement plus fort. Je n’ai pas encore eu le temps de découvrir tout le monde, mais on sent une réelle motivation et une envie de bien faire ensemble. L’année dernière, on avait déjà un groupe sympa. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a été performant.

C’est primordial d’avoir une belle ambiance dans un groupe pour performer et avoir des résultats. Me concernant, je ne pense pas avoir un rôle différent de l’an passé. Je serai toujours là pour aller chercher des résultats et avoir une certaine liberté.

Etes-vous impatient de retrouver la compétition ?

(Sourire) C’est sûr que voir commencer la saison sans pouvoir y être, c’est difficile. Mais je ne peux pas courir avant le mois de mars. Je ne vais pas prendre de risques, surtout de tomber ou d’avoir une mauvaise chute. On verra au fur et à mesure du retour de mes sensations dans quelle direction ma saison m’emmènera.

Il est évident que la période des Classiques est toujours spéciale pour moi. J’espère pouvoir m’y rendre ce printemps même si d’abord je dois retrouver mon meilleur niveau. Ma guérison complète sera le premier objectif de ma saison.

« J’ai la confiance de mes dirigeants et partenaires »

Les Classiques ardennaises pourront-elles vous convenir pour retrouver la forme ?
Je pense que je pourrai y aller me tester. Ce sera déjà une bonne nouvelle.

C’est votre deuxième année dans l’équipe. Comment vous sentez-vous et espérez-vous réussir de grands résultats dans les prochains mois ?

Tout n’a pas été simple pour moi l’an passé en arrivant ici. Je suis arrivé tardivement, mais je pense que j’ai réussi une bonne première saison chez UAE. Je n’ai pas fait aussi bien que j’aurais voulu. Surtout que ma préparation n’avait pas été des plus simples à gérer. J’ai pu revenir petit à petit pour prendre mes marques.

Maintenant, j’attaque une nouvelle page de mon aventure ici. Je sais que j’ai la confiance de mes dirigeants et partenaires. Je vais pouvoir maintenant me concentrer sur mes objectifs et briller. Et puis, je me sens heureux aujourd’hui. Je sais que je repars de loin et que j’aurai maintenant la possibilité de confirmer tout ce que j’ai pu montrer par le passé. C’était frustrant l’an passé, mais c’est désormais derrière moi.

Un mot sur Tadej Pogacar. Il a prévu de courir sur les Classiques flandriennes et notamment le Tour des Flandres. Comment jugez-vous ce choix ?

Tadej sera compétitif sur le Tour des Flandres. Je sais que c’est une grande course du calendrier avec ses spécificités. Je suis confiant sur ce qu’il va y faire. Il possède tout le talent pour s’adapter à tous les terrains de jeu. Il l’a déjà prouvé par le passé. C’est sympa de le voir y aller.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi