jeudi 25 juillet 2024

Marcus Thuram, l’oublié des Bleus

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

FRANCE – GIBRALTAR (samedi, 20h45)

21 feuilles de match, 14 apparitions, en trois ans avec les Bleus, mais seulement 2 fois titulaire. Le tout pour un seul petit but. Marcus Thuram, pressenti pour être titulaire samedi, va jouer très gros contre Gibraltar.

Sélectionné pour la première fois, il y a tout juste trois ans (le 11 novembre 2020), Marcus Thuram pourrait connaître seulement sa troisième titularisation en Bleu, ce samedi face à Gibraltar. La première depuis le 17 novembre 2020, lors d’un match de Ligue des Nations contre la Suède (victoire 4-2 des Bleus). Aligné d’entrée de jeu par Didier Deschamps, l’ainé des Thuram avait été remplacé peu avant l’heure de jeu par Kylian Mbappé.

A LIRE AUSSI : Tous les points chauds des qualifications pour l’Euro 2024

Paradoxalement, c’est au cours d’un match qu’il n’a pas commencé comme titulaire, que l’attaquant de l’Inter Milan a eu le plus de temps de jeu. C’était le 18 décembre 2022, en finale de la Coupe du Monde. Il était entré en jeu peu avant la mi-temps, à la place d’Olivier Giroud. Le 7 septembre dernier, le fils de Lilian était aussi entré très vite (26ème minute) contre l’Irlande, pour suppléer Olivier Giroud, blessé. C’est d’ailleurs dans ce match qu’il inscrira son unique but en Bleu, en début de seconde période.

27 minutes de jeu par feuille de match avec le Bleus pour Marcus Thuram

Au total, le n°15 tricolore a joué 570 minutes réparties en 14 apparitions, soit 40 minutes de jeu en moyenne par match. Mais, s’il compte 14 sélections, Marcus Thuram a figuré sur 21 feuilles de matchs de l’Equipe de France, ce qui ramène à 27 minutes son temps de jeu par rencontre. Son statut est clair : le joueur de 26 ans est le n°3 dans la hiérarchie derrière Randal Kolo Muani et Olivier Giroud. Quand Deschamps ne décide pas de mettre Kylian Mbappé en n°9.

Début octobre, il expliquait à nos confrères de l’Equipe son bonheur à l’idée d’être titulaire en Bleu, « le rêve de tout joueur français ». Trois ans après, alors qu’il fait un bon début de saison avec l’Inter (4 buts et 5 passes décisives en 12 matchs de Série A), il n’a jamais été aussi près de passer devant Olivier Giroud dans la hiérarchie. A lui d’en profiter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi