dimanche 2 octobre 2022

Massy : en Pro D2 pour y rester !

À lire

A l’image de Narbonne, on sait qu’il est compliqué pour un promu de se maintenir. Massy compte bien s’inscrire dans le temps.

Quatre ans après, Massy retrouve la Pro D2. Il leur aura fallu trois saisons pour retrouver ce niveau. Si la joie et l’excitation de débuter la saison sont énormes, il faut rester attentif. Les Massicois sont au début d’une pente qu’ils vont devoir grimper tout au long de la saison.

Le plus dur sera de ne pas lâcher prise tant on connaît les équipes compétitives qui se battent pour les 6 premières places.

Massy espère progresser en Pro D2

« On est conscient des différences, on les a analysées. On ne se prépare pas de la même façon que sur le championnat Nationale. Après, que ce soit sur le recrutement ou la préparation, on a un peu d’expérience pour se rendre compte de ces différences et se préparer au mieux. Ça va être une bataille chaque week-end » prévient néanmoins l’entraîneur des Essonniens Julien Maréchal.

Il ne faut pas rater le coche pour ne pas repartir à zéro en Nationale. Pour ça, le promu est allé chercher des joueurs cohérents avec les envies du club, comme l’explique l’entraîneur :

« On est sur des joueurs que Massy peut se payer malgré son petit budget. On est sur des joueurs qui sont plus revanchards et en manque de temps de jeu ». On pense à Tcheishvili de Biarritz et le jeune espoir Brosse de Bordeaux pour la 1ère ligne. Il y a aussi Marco Fuser, 2ème ligne, international italien avec 38 sélections qui n’a pas eu d’opportunités de se montrer en Top 14. Mais ce qui ressort de cette dizaine d’arrivées, c’est que ce sont des joueurs en manque de temps de jeu qui rejoignent Massy pour se relancer.

« Une concurrence qui va nous tirer vers le haut »

Pour Julien Maréchal, un marché des transferts peu actif n’est pas synonyme de saison compliquée : « Je pense que c’est cet état d’esprit là qu’on va aller chercher. Après, je pense qu’on est dans une concurrence saine et c’est essentiel et c’est ça qui va nous tirer vers le haut ».

La direction du club veut mettre en place un projet intéressant, un peu comme Suresnes dans les Hauts-de-Seine. « Il y a un projet à long terme de s’implanter durablement sur la Pro D2. Dans les cinq prochaines années, Massy devrait être dans le ventre mou voire le haut de tableau ». Mais avant cela, pour la saison qui arrive, l’objectif est clair : se maintenir à tout prix ! « On ne va pas vous dire qu’on va être champion de France cette année. »

La recrue : JJ Taulagi ne veut pas revivre ça

JJ Taulagi (28 ans) ne connaitra pas le Nationale cette saison. Après avoir été relégué avec Narbonne, le Samoan, qui a connu le Top 14 avec Agen (21 matches, 3 essais) a signé avec le club de la région parisienne et continuera donc à jouer en Pro D2. Il apportera sa polyvalence, car il peut jouer arrière, centre ou ailier.

Louis Douchin

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi