jeudi 25 juillet 2024

Mathias Lessort : « On me plaçait comme l’un des joueurs les plus surcotés de l’Euroligue… »

À lire

A 28 ans, le pivot martiniquais est dans la meilleure période de sa carrière avec une saison 2023/2024 couronnée de deux trophées avec son club du Panathinaïkos (l’Euroligue et le championnat grec) et d’une sélection pour la deuxième année de suite parmi le cinq des meilleurs joueurs de l’Euroligue.

Vous avez eu peu de repos depuis la fin de votre saison en club, comment allez-vous ?

C’est un peu compliqué d’enchaîner. Après, c’est pour disputer les JO donc je ne vais pas me plaindre, on a la chance de pouvoir participer à cette compétition, c’est exceptionnel donc il faut savoir faire des sacrifices.

Le plus difficile à gérer pour vous, est-ce l’aspect mental ou physique ?

Les deux. On a eu une longue saison, j’ai joué beaucoup de minutes, j’ai pu avoir une petite semaine de repos, ça fait court, mais je n’ai pas envie de me plaindre, je suis content d’être là, de participer à cette préparation et à la compétition.

« J’ai su croire en moi »

Quelle émotion cela représente-t-il pour vous de disputer les Jeux Olympiques ?

C’est quelque chose d’unique, je viens de loin donc prétendre à pouvoir les jouer, c’est incroyable, beaucoup de gens rêvent d’être à ma place. J’ai su croire en moi, une carrière est faite de rebondissements donc la seule chose que j’ai toujours pu maîtriser, ce sont mes actes sur le terrain. Si j’avais écouté les médias ou ce que les gens disaient sur moi, jamais je n’aurais pu atteindre ce niveau de performance.

Etes-vous excité de jouer avec cette équipe ?

Oui, j’ai hâte de voir comment nous allons combiner tous ensemble, j’ai hâte de jouer avec Victor (Wembanyama), avec Rudy (Gobert), il n’y a que de l’excitation, on est une belle équipe qui a une chance de remporter ces JO, c’est quelque chose d’unique.

Le sélectionneur Vincent Collet insistait sur la cohésion d’équipe. A quel point cela est-il important et comment se met-elle en place ?

On a une longue préparation donc on aura le temps de bien cohabiter ensemble. Après, on se connaît presque tous, on s’est déjà entraînés ensemble, on se croise avec nos clubs respectifs. Avec la plupart des autres joueurs, on est de la même génération donc on a déjà joué ensemble en équipe de France jeunes. Nous avons tous une bonne entente, la cohésion va se mettre en place naturellement.

La densité au poste intérieur est-elle l’atout numéro un de cette équipe de France ?

Nous sommes vraiment forts sur ce secteur, nous avons de très bons joueurs, nous avons plusieurs profils différents et on peut associer tous les intérieurs ensemble. Ça va être compliqué pour les adversaires de s’adapter. On peut par exemple mettre Nico (Batum) en 4 avec Victor (Wembanyama) en 5, il y a plein de possibilités, ce sera au coach de choisir parmi tous ces talents.

La flamme est passée en Martinique, quelle émotion cela vous a-t-il procuré ?

J’aurais aimé finir la saison plus tôt comme ça j’aurais pu être sur place, mais on avait une finale à gagner (match 5 de la finale du championnat grec face à l’Olympiakos, Ndlr), c’était pour une bonne chose. Mais ça m’a plaisir de voir ça, en plus c’étaient des jeunes basketteurs que je connaissais qui ont porté la flamme, c’est une fierté de la voir sur mon île.

Vous avez gagné l’Euroligue, vous êtes présent dans le meilleur 5 de la saison, mais on parle peu de vous, vous sentez-vous sous-estimé ?

Je m’en fiche un peu de ça, la vérité, c’est ce qu’il se passe sur le terrain. En début de saison, j’ai vu passer un sondage où on me plaçait comme l’un des joueurs les plus surcotés de l’Euroligue, donc ce que les gens disent de moi, je m’en fous un peu. Tout ce qui m’intéresse, c’est la vérité du terrain.

Attaquez-vous ces JO en étant dans la meilleure phase de votre carrière ?

Oui, je pense. J’espère que chaque année je continuerai à progresser et à gravir les échelons. Je sors de la meilleure saison de ma carrière, j’ai gagné l’Euroligue, j’ai gagné le championnat de Grèce et j’ai fini dans le cinq des meilleurs joueurs de l’Euroligue !

Propos recueillis par Jules Lefebvre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi