mercredi 17 juillet 2024

Max Verstappen : « Je peux encore être meilleur »

À lire

Le pilote Red Bull ne désespère pas de mettre fin à l’hégémonie Mercedes. Hamilton et Bottas ont d’ailleurs bien conscience que la plus grande menace se nomme Max Verstappen !

Pouvez-vous nous présenter votre casque 2021. Il n’a pas beaucoup changé, mais quelles sont ses spécificités et le casque est-il important pour vous alors que certains pilotes aiment bien en changer souvent et même dans la saison selon les événements ?

La conception de mon casque n’a pas beaucoup changé par rapport à l’année dernière. Juste quelques changements minimes et des mises à jour. Je voulais garder le blanc, parce que je pense que cette couleur distingue vraiment quand je suis dans la voiture. Bien sûr, il met aussi en vedette mes fidèles sponsors comme CarNext.com, mais je ne suis pas

quelqu’un qui n’arrête pas de redessiner son casque encore et encore. Je suis très heureux du résultat final du modèle de cette année.

Nouvelle saison et nouveau coéquipier avec Sergio Pérez. Est-ce important d’avoir un coéquipier qui vous pousse dans vos retranchements ou préférez-vous être leader unique car le Mexicain n’est pas un adversaire facile ?

Pour être honnête, je ne me soucie pas de savoir qui est mon coéquipier à côté de moi. Je veux dire qu’au bout du compte le plus important est ma propre performance. Je pense que j’ai maintenant l’expérience nécessaire pour savoir comment dépasser mes limites. Mais bien sûr, pour l’équipe, il est important que les deux voitures marquent le plus de points chaque week-end de course.

« Je ne me soucie pas de savoir qui est mon coéquipier »

En tant que Français, on aurait aimé que Pierre Gasly soit de nouveau votre coéquipier. Que pensez-vous de lui et ne méritaitil pas d’avoir une voiture plus compétitive qu’AlphaTauri après sa victoire ?

Pierre est un gars et un pilote génial, qui n’a pas eu la vie facile chez Red Bull Racing. Il semble maintenant bien faire chez AlphaTauri et c’est une bonne chose de le voir réussir làbas.

Vous avez dû cocher la date du Grand Prix des Pays-Bas qui n’avait finalement pas eu lieu en 2020… Le gagner ce serait le rêve ?

Bien sûr, ce serait bien de gagner le Grand Prix des Pays-Bas, mais pour moi, chaque Grand Prix est une belle victoire. Ma motivation n’est pas différente pour cette course. Je veux toujours essayer de faire de mon mieux.

« Je ne me soucie pas de savoir qui est mon coéquipier à côté de moi. Au bout du compte, le plus important est ma propre performance »

Comment vit-on le fait de devoir batailler derrière des Mercedes qui dominent la F1 depuis 7 ans. N’est-ce pas frustrant et pensez-vous possible, en 2021, de monter sur la 2ème marche voire la 1ère marche du classement final des pilotes ?

Ils ont été l’équipe dominante pendant longtemps. Voyons ce que nous pouvons faire cette année. Pour l’instant, il est un peu difficile de prédire quelle sera notre performance, mais bien sûr, nous allons essayer de nous battre pour le championnat.

Vous êtes encore jeune, mais en dehors de la voiture, à quel niveau pouvez-vous encore progresser en tant que pilote ?

Je suis encore jeune et je peux encore m’améliorer en tant que pilote. C’est un processus naturel, où l’expérience et les choses que vous vivez pendant un week-end de Grand Prix peuvent faire de vous un meilleur pilote.

A 23 ans, c’est déjà votre 7ème saison en F1. On parle beaucoup de vos records de précocité. Un peu comme le footballeur Kylian Mbappé. Le connaissez-vous et que pensez-vous de lui ?

Oui, je connais Kylian Mbappé, je joue avec lui au jeu FIFA. C’est encore plus impressionnant de le voir jouer au football sur le terrain en vrai !

Verstappen se sent très bien chez Red Bull

On vous connaît peu finalement. Qu’est-ce qui vous intéresse en dehors de la F1 ? Une passion secrète ? Des hobbies ?

Passer du temps avec ma famille et mes amis. J’aime aussi beaucoup faire des courses. Je m’y prépare à chaque fois en amont pour être le plus performant. En été, j’aime pratiquer des activités nautiques.

Vous avez gagné deux fois en Autriche, deux fois au Mexique. Avez-vous un circuit fétiche et pourquoi ?

Mon circuit préféré est celui de Spa-Francorchamps, à cause du tracé de la piste avec les changements d’élévation et les virages rapides. Pour moi, c’est le meilleur circuit de Formule 1.

Beaucoup vous annoncent chez Mercedes la saison prochaine. Est-ce un rêve de conduire pour la meilleure voiture, un rêve que vous avez refusé en 2014, à moins que vous rêviez d’une autre écurie mythique Ferrari par exemple… Et pourriez-vous faire équipe avec Lewis Hamilton alors que lui ne s’imagine pas trop avec un coéquipier de votre valeur ?

Pour être honnête, je n’ai pas vraiment de rêve quant à l’équipe pour laquelle je vais rouler. Je veux juste conduire la voiture la plus rapide possible. En ce moment, je me sens très bien chez Red Bull, ce qui est également important. J’espère que nous pourrons construire ensemble pour redevenir l’équipe la plus performante du paddock.

Un petit pronostic pour finir. Qui va finir champion du monde, et qui sera 2ème et 3ème ?

Pour l’instant, il est trop tôt pour le dire, je ne sais pas. Mais les Mercedes sont les favorites. J’espère que nous pourrons les affronter dès le début de la saison, pour la rendre encore plus passionnante.

Retrouvez cette interview dans le GUIDE DE LA F1 2021, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi