jeudi 13 juin 2024

Maxence Caqueret (OL), l’homme fort de Peter Bosz

Reims - Lyon (17h)

À lire

Enorme jeudi contre Porto, Maxence Caqueret a pris une autre dimension avec Peter Bosz. Titulaire indiscutable, ce joueur de 21 ans formé à l’OL est l’un des atouts majeurs des Gones.

« Avoir vendu Bruno Guimaraes 50 M€ à Newcastle, pour moi, c’est une très belle affaire car, de mon point de vue, il n’y a pas photo entre Guimaraes et Caqueret. Appelle Caqueret Caquerinho et tu verras, tu peux aussi le vendre à ce tarif ! ».

A l’autre bout du fil, Karim Mokeddem, entraîneur adjoint à Châteauroux (National). Le Lyonnais, ex-coach de l’AS Lyon Duchère, est un fin observateur des affaires lyonnaises et, depuis longtemps, un grand fan de Maxence Caqueret. A tel point qu’il semble ne lui trouver aucun défaut, y compris le fait pourtant indiscutable d’un point de vue statistique que celui-ci ne soit jamais buteur et presque jamais passeur décisif : « Il en est capable. Donne-lui la confiance comme tu l’as donné auparavant à Guimaraes ou à d’autres et tu verras ».

Caqueret – Bosz, le mariage du beau football

Maxence Caqueret est en tout cas devenu l’un des hommes de base de Peter Bosz. Moins fringant en début de saison, il était sorti très provisoirement de l’équipe au mois de décembre au profit de Thiago Mendes. Mais, depuis le début de l’année civile, le natif de Vénissieux est de retour à son meilleur niveau.

L’arrivée de Tanguy Ndombele n’y est pas étrangère. Les deux hommes avaient déjà brièvement évolué ensemble avant que l’international français ne parte à Tottenham il y a deux ans et demi. Ils ont gardé le contact humainement et, surtout, sont sur la même longueur d’onde au niveau sur le terrain :

« J’ai une très bonne entente avec Maxence », confirme Tanguy Ndombele. « Il ressent bien le football, c’est facile de jouer avec lui. Parfois c’est lui qui monte, parfois c’est moi, on arrive bien à jouer ensemble et c’est bien pour l’équipe. »

Peter Bosz ne dira pas le contraire. Dès son arrivée, le technicien néerlandais a apprécié l’état d’esprit de Caqueret. Toujours en mouvement, son jeu correspond parfaitement à la mentalité prônée par le Batave. Karim Mokeddem confirme : « Il a de l’explosivité, il court beaucoup. » Un travail de l’ombre apprécié par les fans, ce qui en fait l’un de leurs joueurs préférés.

Il n’a pas encore prolongé

Seule ombre au tableau : Maxence Caqueret, arrivé au club à l’âge de 11 ans, n’a plus qu’un an et demi de contrat avec les Gones. En juillet 2020, il avait déjà prolongé son bail de deux ans, jusqu’à la fin juin 2023. Depuis, son statut a évolué et le joueur et son entourage réclament une revalorisation salariale conséquente.

Pour le moment, Jean-Michel Aulas et Vincent Ponsot font la sourde oreille. Mais il y a fort à parier que la situation devrait se décanter positivement dans les prochaines semaines. Si le joueur a publiquement laissé percevoir quelques doutes légitimes, le président Aulas a affiché son optimisme : « Ce n’est parce qu’il a dit qu’il n’y a pas de certitude qu’il n’a pas envie de rester. On veut absolument qu’il prolonge. Il représente l’emblème de la jeunesse triomphante et de l’académie lyonnaise. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi