dimanche 26 mai 2024

McLaren, un come-back ambitieux pour bousculer Mercedes

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

3ème équipe en 2020, désormais motorisée par Mercedes et conduite par le séduisant duo Norris/Ricciardo transfuge de Renault, l’écurie McLaren veut faire encore mieux en 2021.

Les chiffres ne trompent pas. En 2020, Mc Laren a fait encore mieux qu’en 2019. L’écurie de Woking a obtenu notamment deux podiums. Avec à la clé une 3ème place au championnat du monde des constructeurs. La deuxième partie de saison a été particulièrement intéressante avec un Carlos Sainz très solide.

Cette équipe a pu monter sur le podium au classement des constructeurs en privant de ce rang la Racing Point lors de la dernière course ! De retour sur une dynamique plus que positive et victorieuse, on sait que la MCL35M sera équipée du moteur Mercedes V6 turbo, lequel fait son grand retour dans les monoplaces pour la première fois depuis six saisons. En 2021, Mc Laren essaiera de faire aussi bien sinon encore mieux qu’en

2020. Avec un duo de pilotes aussi frais qu’ambitieux, les dénommés Lando Norris (qui entame sa troisième saison dans l’équipe) et Daniel Ricciardo (qui arrive cette année).

La bonne année pour changer de motoriste ?

L’Australien vient remplacer Carlos Sainz parti chez Ferrari : « Chez Mc Laren, nous sommes tous prêts et déterminés pour une autre saison intensément compétitive, a annoncé Andreas Seidl le directeur de l’équipe lors de la présentation de la MCL35M. Toute

l’équipe a travaillé dur pendant l’hiver avec nos collègues de Mercedes-AMG pour produire la MCL35M et fournir une voiture solide à nos pilotes pour courir cette année. Cela n’a pas été un petit défi et je tiens à remercier tous les membres de notre équipe, que ce soit au MTC ou travaillant à distance, pour tous les efforts considérables qu’ils ont déployés.

L’équipe a vraiment fourni un travail incroyable. C’était un sacré défi que d’intégrer le moteur Mercedes. La bagarre va être à nouveau serrée. On donnera tout jusqu’au dernier tour de circuit. Lando (Norris) et Daniel (Ricciardo) feront de leur mieux pour représenter l’équipe sur la piste. Ensemble, ils forment l’un des duos de pilotes les plus compétitifs.

Avec ces deux-là au volant de la MCL35M, nous savons que nous aurons une équipe qui s’engage totalement dans la poursuite de la performance. On est donc très enthousiastes et on a hâte de démarrer. Avec Norris et Carlos Sainz ces dernières années, ils ont axé chez McLaren la communication sur de la fraîcheur et de la bonne humeur, ajoute Thomas Sénécal (Canal+).

McLaren, la grosse sensation du circuit ?

Cette écurie peut être vraiment une des grosses sensations de cette saison 2021. Ils vont être désormais équipés du moteur Mercedes. On attend logiquement énormément de la part de Mc Laren cette année, écurie ô combien prestigieuse, et donc de cette association avec Mercedes.

Les curiosités sportives et humaines avec l’arrivée de Daniel Ricciardo, ne vont pas manquer. Sans oublier aussi que Lando Norris et Daniel Ricciardo s’entendent très bien. Cette paire devrait être à la fois souriante et forte ». Derrière ces sourires charmeurs, Norris et Ricciardo restent de féroces compétiteurs. Les Mc Laren seront dures à doubler en 2021 !

Seidl, l’homme du renouveau

Si Mc Laren a obtenu à nouveau des résultats plus conformes à son prestigieux standing, Andreas Seidl (45 ans) n’y est pas étranger. Pour ceux qui ne le savent pas, Andreas Seidl a été reconnu pour ses nombreux succès avec Porsche en Endurance. Il a eté responsable du programme Porsche 919 Hybrid entre 2013 et 2017. Depuis janvier 2019, il est devenu Team Principal chez Mc Laren.

Contrairement à un Mattia Binotto, le patron de Ferrari, il n’a jamais travaillé pour l’équipe qu’il dirige d’une main de maître actuellement. Néanmoins, ses résultats prouvent sa compétence. Il a une grande connaissance et expérience du sport automobile.

Rappelons que Seidl avait fait un premier passage en F1 avec BMW d’abord chez Williams puis chez BMW Sauber quand il était responsable des opérations. En débarquant chez McLaren donc pour restructurer l’équipe, on voit déjà l’étendue de l’avancée des choses en l’espace de deux ans. Pourtant, cette écurie huit fois championne du monde des constructeurs, a traversé une période très difficile depuis le début de l’ère des moteurs turbo-hybrides, particulièrement avec le moteur Honda entre 2014 et 2017.

Mais sous sa direction avec Carlos Sainz et Lando Norris avec un moteur Renault, les résultats ont été très probants en 2019 avec une 4ème place au championnat du monde des constructeurs. Cela a été encore mieux en 2020 avec 202 points au compteur derrière Mercedes et Red Bull. C’est tout simplement le meilleur résultat de l’équipe depuis 2012.

Retrouvez cet article dans le GUIDE DE LA F1 2021en vente ici ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi