lundi 17 juin 2024

Michael Guigou explique pourquoi la France va gagner les Jeux Olympiques !

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Avec trois médailles d’or à son palmarès, Michaël Guigou est le recordman de victoires aux JO avec Luc Abalo et Nikola Karabatic. Pour l’ancien international français, il est évident que la France possède les armes pour briller à la maison. En exclusivité pour Handball magazine, voici ses pronos pour ces JO 2024.

Les jeux en France

« Je n’ose pas imaginer ce que tous les athlètes vont vivre. Ça va être tellement fort et puissant. C’est déjà un événement. Alors en plus en France ! Cela va être beau. Ce qui est top, que ce soit pour les garçons ou les filles, ils sont champions en titre. Ils ont également remporté leurs dernières compétitions internationales. »

« Ils sont champions d’Europe et du monde. C’est attaquer la compétition dans les meilleures conditions avec beaucoup de vigilance parce que c’est en France et ça peut ramener d’autres paramètres qu’il va falloir gérer. Au fur et à mesure, on va revenir dans une compétition plus habituelle avec pour unique objectif, la victoire. »

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du hand dans votre mag

Les qualifiés

« Il y a toutes les meilleures équipes. Il y a quelques absents comme l’Islande ou le Brésil. Les équipes présentes méritent d’être là. C’est toujours un long parcours pour se qualifier aux Jeux Olympiques, il y a toujours des équipes qui restent à la maison. C’est arrivé à l’Espagne ou la Norvège par le passé. Ça va être la guerre. La France est dans un groupe relevé qui permettra d’éviter le Danemark jusqu’à la fin, normalement. C’est la raison du choix de Guillaume Gille. Il y a un temps pour se qualifier et se préparer à jouer les derniers matches de la compétition. Il y a deux compétitions en une. Il faut passer les groupes avant de penser à la phase éliminatoire. »

« Ça va être la guerre »

Le groupe B de la France

« C’est une poule où il ne faudra pas trop réfléchir. Si ce n’est le match contre l’Argentine. Il y a une vraie différence de niveau. C’est une équipe qui met beaucoup de vie. Mais à 14 joueurs, sur la feuille de match, pour un dernier match de poule, elle peut être un peu plus essouflée en théorie. Il vaut mieux les rencontrer plus tard, qu’au début de la compétition. »

« La Hongrie est un niveau en-dessous. Les deux derniers matches seront plus abordables pour la France. La Hongrie a des joueurs de qualité, mais la France sait comment les gérer. Il faudra se méfier de la Norvège. Elle ne fait plus les résultats qu’elle faisait il y a 5-10 ans, avec des finales et des derniers carrés réguliers. Elle est passée en-dessous. 5

« Un peu essoufflé avec des Sagosen qui ont du mal à enchaîner, ça peut être jouable.L’Egypte est le champion d’Afrique. Ils font partie des favoris dans le dernier carré avec la Suède, le Danemark et la France même s’ils peuvent être limités sur le gabarit et la taille. Les gardiens sont un peu moins forts que d’autres nations. La finale pour la première place se jouera entre l’Egypte, la France et le Danemark. Pour moi, ça se jouera surtout entre les deux derniers. »

Le groupe A

« Si on respecte l’ordre de la dernière compétition et l’Euro, ça serait Suède, Allemagne, Slovénie et Espagne. Mais j’en oublie la Croatie. Ça va être très serré. La Suède est favorite pour la 1ère place. Ça va être de beaux combats. L’adversaire que retrouvera la France, en espérant que ça soit le 3ème ou le 4ème. Ça sera costaud, mais abordable. »

« Il faut éviter la Suède. L’idéal est de finir premier et le Danemark en deuxième. Ça permettra d’éviter ces deux nations jusqu’au bout. C’est le plan idéal sur le papier. C’est la régularité qui va primer. L’Espagne a manqué son Euro, mais ça reste une équipe compliquée. La Croatie a plein de jeunes, mais a eu des blessés problématiques. »

Les médailles

« Je vois la France pour l’or. Le Danemark pour l’argent et la Suède pour le bronze. Derrière, on aura l’Egypte, l’Allemagne, la Slovénie, l’Espagne, la Croatie… Pour moi, la France, le Danemark et la Suède ont de l’avance, mais il pourrait y avoir un autre ordre. »

Meilleur joueur du tournoi

« Je dirais Dika Mem. Même si c’est compliqué. Je mise sur lui. Mais il y a un paramètre à prendre en compte, c’est la richesse des effectifs pour certaines nations. Passer de 16 à 14, ça va forcément handicaper ou changer une méthodologie dans l’enchaînement des matches. C’est un paramètre qui interroge sur certains postes. On verra qui sera le plus impacté. Mais on a suffisamment de joueurs complets en France. »

À LIRE AUSSI : ses interviews exclusives

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi