vendredi 14 juin 2024

Michael Owen : il y a 20 ans, le Ballon d’Or était à Liverpool…

À lire

Michael Owen a profité de sa superbe année avec Liverpool en 2001 pour décrocher son unique Ballon d’Or. Et ainsi entrer dans l’histoire du foot en étant, après Ronaldo (en 1997), le deuxième plus jeune Ballon d’Or de l’histoire.

Cinq trophées. En 2001, les Reds de Liverpool ont ravi leurs fans avec un magnifique quintuplé. Avec les victoires en Coupe UEFA, en Coupe d’Angleterre, en Coupe de la Ligue, en Super Coupe d’Europe et au Charity Shield, le club anglais a fait une razzia de titres avec à la pointe de son attaque un jeune joueur anglais, Michael Owen.

A ce beau palmarès, il a ajouté un triplé en Allemagne en éliminatoires de la Coupe du Monde 2002 qui a marqué les esprits. Les Anglais se sont imposés 5-1 pour l’un des plus grands exploits de leur histoire.

Il n’avait que 22 ans quand il a obtenu le Ballon d’Or (quatre jours après son anniversaire !), mais il n’est pas le plus jeune vainqueur de l’histoire puisque Ronaldo n’était âgé que de 21 ans en 1997. En 2009, Lionel Messi était également âgé de 22 ans. Michael Owen est donc entouré par du beau monde.

Comparé à Pelé…

Il n’est pas surprenant que Michael Owen ait été Ballon d’Or jeune. Il a battu des records de précocité à de nombreuses reprises dans sa carrière. Owen est devenu, à 18 ans et 59 jours, le plus jeune international anglais en 1998 face au Chili. La même année, il a été meilleur buteur du championnat anglais (18 buts).

C’est en cette même année 1998 qu’il se révèle dans une grande compétition internationale. Lors de la Coupe du monde en France, il marque un but magnifique contre l’Argentine en 8èmes de finale. Le monde est bluffé par sa vitesse, son sens du but et il est même comparé au Roi Pelé.

Une comparaison un peu hâtive pour un joueur de 18 ans qui alternera les bonnes et les mauvaises périodes par la suite, mais qui s’avèrera être un buteur efficace aussi bien en club à Liverpool qu’avec la sélection puisqu’il a inscrit 40 buts en 89 sélections :

« Liverpool était mon club. Je m’y sentais bien pour m’y exprimer complètement. Je connaissais tout le monde, j’étais en confiance. On a fait une saison magnifique en 2001 que je n’oublierai pas et si j’ai gagné le trophée c’est surtout grâce à mes coéquipiers, sans eux je n’étais rien. »

Michael Owen au duel avec Raul pour le Ballon d’Or 2001

Malgré ces statistiques, les trophées gagnés en 2001, Michael Owen a été un Ballon d’Or contesté. Cette année-là, Raul était probablement le meilleur attaquant du monde, il avait également fait une belle saison et l’attaquant du Real Madrid était le favori des observateurs. Il avait remporté la Liga en terminant meilleur buteur du championnat d’Espagne, comme en 1999, et il était d’une grande régularité.

Lui aussi, il marquait des buts importants pour son équipe. Le gardien Oliver Kahn prendra la troisième place et un autre Anglais, David Beckham, la quatrième. L’attaquant anglais ne remportera pas d’autres Ballons d’Or. Son départ de Liverpool et de son pays en 2004 ne lui réussira pas, il échouera au Real Madrid et connaitra beaucoup de blessures pour la suite de sa carrière.

Il fut question un temps qu’il revienne à Liverpool, là où il avait tout gagné, mais ce retour ne s’est finalement pas concrétisé :

« Les dernières années de ma carrière ont été très difficiles. Je n’aimais plus le football, je ne prenais plus de plaisir. Je me disais que, peut-être, en revenant à Liverpool, le plaisir reviendrait, mais ça ne s’est pas concrétisé. Ça ne devait pas se faire. Même si ma fin de carrière a été délicate, j’ai été chanceux au début, j’ai rapidement eu ma chance et ce Ballon d’Or en étant jeune. Ce sont des trophées, des souvenirs que je n’oublierai pas. Ils ont marqué ma carrière. »

Si la fin de carrière a été difficile, il aura remporté le plus prestigieux des trophées individuels et celui-là personne ne pourra lui enlever, pas même les partisans de Raul. Le Ballon d’Or, c’est pour la vie !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi