lundi 4 mars 2024

Mikel Landa (Soudal Quick-step) : « Apporter mon vécu »

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

A 34 ans, l’Espagnol Mikel Landa débarque dans cette équipe belge désireux de transmettre toute son expérience aux plus jeunes et appuyer au mieux Evenepoel.

Quel regard portez-vous sur votre saison 2023 ?

Je suis très satisfait par mes résultats obtenus globalement. J’ai malgré tout été assez déçu par mon rendement sur le Tour de France (19ème, Ndlr). Mais je n’étais pas au meilleur de ma forme non plus. En dehors de cela, j’estime avoir été constant et performant durant cette longue saison.

Vous avez pris la décision de quitter Bahrain-Victorious. Depuis 2020, vous en portiez les couleurs. Qu’avez-vous retiré de cette expérience ?

Avec du recul, je peux dire que j’ai appris énormément de choses. Je suis devenu un coureur beaucoup plus mature. Je pars de cette équipe en ayant engrangé énormément de choses positives. Je suis très content d’avoir eu cette chance de courir notamment pour moi-même sur les plus grandes courses du calendrier.

Qu’attendez-vous de votre prochaine étape chez Soudal-Quick Step et avec quelle ambition ?

J’ai surtout envie de me sentir utile dans ma nouvelle équipe et d’aider du mieux possible mes équipiers.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du cyclisme dans votre mag

« Je vais courir avec moins de pression »

Mais que représente ce nouveau challenge à cette période précise de votre carrière ?

C’est forcément un moment important. Je ne vais pas cacher que j’approche plutôt de ma fin de carrière. Cependant, je veux continuer à courir avec la même motivation. La notion de plaisir restant également excessivement importante.

Vous figurez toujours parmi les meilleurs grimpeurs du plateau. Mais dorénavant quelle va être votre fonction majeure dans votre nouvelle formation : aider Remco Evenepoel sur les grands Tours ?

J’arrive à un stade de ma carrière où je vais pouvoir aider et apporter toute mon expérience aux plus jeunes coureurs de l’équipe, tout en courant personnellement avec une pression un peu différente désormais. Je suis très excité et motivé à l’idée d’aider Remco sur les grands Tours face à la plus vive concurrence. J’ai participé dans ma carrière à de nombreux grands Tours soit en jouant ma carte personnelle soit en aidant certains de mes équipiers à en gagner. Je veux continuer à transmettre mon vécu.

Pensez-vous qu’Evenepoel a le potentiel et l’équipe derrière lui pour pouvoir enlever une course comme le Tour de France ?

Oui pourquoi pas. Il n’est déjà pas loin de la vérité.

Quid de Julian Alaphilippe. Va-t-il retrouver son meilleur niveau ?

Je l’en crois capable. Je l’ai vu très relax et motivé. Donc pourquoi pas ne pas y croire.

Finalement confiant pour la Soudal-Quick Step en cette saison 2024 ?

J’espère vraiment que nous allons connaître une saison riche et aboutie. Et que cette saison 2024 en amènera d’autres.

À LIRE AUSSI : Evenepoel, les secrets de son succès

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi