lundi 4 mars 2024

Movistar : le meilleur est à venir

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Avec les signatures du revenant Quintana et du pimpant Cavagna, l’équipe espagnole Movistar peut entrevoir l’avenir avec optimisme.

En 2023, Movistar a enregistré 16 victoires, soit 3 de moins qu’en 2022. En dépit de ce léger recul, le directeur sportif de l’équipe espagnole Pablo Lastras garde beaucoup de positif en tête :

« Ces 16 succès ont été de qualité et émanent de coureurs différents sur des terrains différents. On a vécu une saison assez identique par rapport à celle d’avant surtout en ce qui concerne la quête de points. On prend désormais les dispositions nécessaires pour mettre au point une équipe compacte dans la perspective de cette recherche ». La saison écoulée, avec plus de 5000 points engrangés, l’équipe espagnole a fini bien loin devant la 19ème formation du plateau. De quoi voir avec une certaine sérénité les deux prochaines saisons dans cette jungle des World Teams.

À LIRE AUSSI : toute l’actu du cyclisme en direct de votre site web

« Un succès sur un grand Tour dans les deux, trois ans »

Ainsi, pour la saison à venir, la formation ibère enregistre de nouveaux et grands changements dans son effectif. Certains cadres historiques comme Rojas Gil (retraite), Erviti (retraite), Gorka Izagirre (Cofidis) ou Verona (Lidl-Trek) mettent les voiles. Tout comme le capitaine de route Matteo Jorgenson pour la Visma-Lease a Bike.

Cependant, Pablo Lastras reste optimiste car d’autres renforts de qualité ont dans le même temps été recrutés. C’est le cas de Nairo Quintana qu’on ne présente plus et qui revient à la maison (il a évolué chez Movistar de 2012 à 2019). Movistar va pouvoir continuer à relever un grand nombre de challenges et sur pas mal de terrains comme nous le rappelle le directeur sportif :

« On a fait venir de très bons coureurs, de jeunes coureurs et certains autres très expérimentés. Avec évidemment la très belle présence de Nairo Quintana, qui contribuera à nous apporter de nombreux points. Movistar va donc être en mesure de se battre pour des objectifs majeurs comme ceux sur les grands Tours, avec cette potentielle 3ème place à accrocher. »

« Elle nous permettrait de nous rapprocher dans les deux, trois ans à venir d’un succès dans un grand Tour. Un autre grand objectif va consister à obtenir des victoires individuelles avec des coureurs à fort potentiel comme Gonzalo Serrano, Alex Aranburu ou Fernando Gaviria. En ce qui concerne les jeunes coureurs, on va les laisser mûrir tranquillement. »

« Ils seront toutefois bien entourés par des coureurs de grande qualité comme Nelson Oliveira ou Albert Torres. Eux, de par leur maturité, demeurent de grandes valeurs ajoutées. On se battra donc sur de nombreux fronts ». En 2024, il ne serait finalement pas étonnant de voir grimper encore la Movistar dans la hiérarchie mondiale.

La recrue : Cavagna affamé

Le double champion de France du chrono (2020, 2023) Rémi Cavagna (28 ans) a changé d’équipe lui qui était chez Quick Step depuis 2017. En fin de contrat, le natif de Clermont-Ferrand s’est engagé avec la Movistar pour les trois prochaines saisons. Ce coureur hyper rapide sort de sa saison la plus prolifique avec 5 succès au compteur : « C’est un nouveau défi pour moi, a déclaré le TGV de Clermont-Ferrand sur le site de sa nouvelle équipe. J’ai passé sept belles années chez Quick-Step. Mais je sentais que j’avais besoin de changement pour atteindre mon potentiel maximal. Je suis très fier de rejoindre Movistar. J’arrive avec la faim de victoires et prêt à donner le maximum pour le groupe ».

Les plus

  • Etant la 5ème équipe la plus âgée en 2023, les dirigeants de la Movistar ont décidé de pas mal rajeunir l’effectif. Cela devrait impulser un nouvel élan.
  • Avec toute son expérience, Nairo Quintana devrait être une valeur ajoutée non négligeable au sein de sa nouvelle équipe, qu’il connaît bien, et où il se sent en confiance.
  • Coureur en pleine évolution, Rémi Cavagna devrait continuer à beaucoup progresser au sein de la Movistar.

Les moins

  • Matteo Jorgenson (2 victoires en 2023) a décidé de quitter l’équipe pour la Visma-Lease a Bike.
  • Carlos Verona (Lidl-Trek), Gorka Izagirre (Cofidis), Oscar Rodriguez (INEOS Grenadiers) ou Max Kanter (Astana) sont d’autres pertes pour la Movistar.
  • Beaucoup de coureurs vont arriver en fin de contrat la saison prochaine, un excès de pression est à attendre à leur endroit.

Les mouvements

Arrivées : Barrenetxea (Caja Rural), Canal Blanco (Euskaltel-Euskadi), Cavagna (Soudal-Quick Step), Formolo (UAE Team Emirates), Moro (Zalf-Euromobil), Quintana (libre), Romo (Astana Qazaqstan), Sanchez Mayo (Burgos-BH), Cimolai (Cofidis)

Départs : Erviti (retraite), Gonzalez Riveira, Hollmann (Alpecin-Deceuninck), Izagirre Gorka (Cofidis), Jorgenson (Visma Lease a Bike), Kanter (Astana Qazaqstan), Mas Bonet (Iles Balears), Rodriguez (INEOS Grenadiers), Rojas Gil (retraite), Verona (Lidl-Trek)

À LIRE AUSSI : vos mags spéciaux en ligne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi