dimanche 23 juin 2024

Nikias Arndt (Bahrain-Victorious) : « Gagner une étape sur les trois grands Tours »

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Après dix saisons chez DSM (ex-Sunweb), le coureur allemand, Nikias Arndt de 31 ans veut désormais être performant au sein de la Bahrain-Victorious avec qui il s’est engagé jusqu’en 2024.

Pourquoi avoir choisi la Bahrain-Victorious comme nouveau point de chute ?

Cette équipe a une approche très professionnelle. La performance de chaque athlète est toujours mise en avant. Je veux continuer à repousser mes limites tout en exprimant mes qualités ; Je suis convaincu que la Bahrain-Victorious me permettra de montrer mon meilleur visage. Je suis impatient à l’idée de voir tout ce que nous allons pouvoir faire ensemble.

Courir avec Phil Bauhaus a-t-il été un motif pour signer dans cette équipe ?

Cela n’a pas été la raison principale. Mais c’est beaucoup plus plaisant et motivant de courir aux côtés d’un très bon copain. J’ai hâte de le soutenir dans les échappées et qu’on puisse célébrer des victoires ensemble.

« Bahrain-Victorious me permettra de montrer mon meilleur visage »

Qu’attendez-vous de cette nouvelle expérience vous qui êtes pro depuis 2010 ?

Surtout d’avoir une nouvelle perspective dans la manière de courir. J’ai passé dix ans dans la même équipe. Je veux chercher à voir comment les choses vont fonctionner avec la Bahrain-Victorious.

Quels vont être vos objectifs en 2023 ?

Déjà de bien m’intégrer dans ma nouvelle équipe et de très bien connaître mes équipiers, le staff et le processus global. Et bien entendu d’aider l’équipe à remporter des courses.

Nikias Arndt en soutien de son équipe

Que pensez-vous pouvoir apporter ?

J’espère que je vais pouvoir aider l’équipe avec mon expérience avec cette qualité de rouleur tout terrain. Donc je veux être opérationnel pour qu’on atteigne nos objectifs dans les grands Tours. Je veux aussi répondre présent dans les courses à étapes et les classiques.

Vous vous êtes déjà imposé sur des étapes du Giro (en 2016) et de la Vuelta (en 2019). Faire la même chose sur le Tour de France doit vous trotter dans la tête, non ?

Gagner une étape sur les trois grands Tours a toujours été un de mes plus grands défis. Je vais donc essayer de faire la même chose sur le Tour de France. Ce serait merveilleux si cela pouvait être concrétisé au sein de la Bahrain-Victorious.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi