dimanche 26 mai 2024

Nos pronostics pour la 36ème journée de Ligue 1 : Nantes en souffrance, l’OM en patron

À lire

Retrouvez les dernières infos et la grille de pronostics des experts du Quotidien Du Sport, pour la 36ème journée de Ligue 1.

Après la victoire de l’OL sur Monaco hier (3-1), suite de la 36ème journée de Ligue 1, avec deux rencontres très excitantes. La première (Nantes – Montpellier), décisive pour le maintien des Canaris, et la seconde (Lille – OM), importantissime pour les deux équipes dans la course à l’Europe.

A LIRE AUSSI : l’OM peut encore tout perdre

Face à Montpellier, les Canaris n’ont d’autres choix que de s’imposer, pour rester dans la course au maintien. En cas de succès, les joueurs de Pierre Aristouy pourraient profiter d’une potentielle victoire du PSG à Auxerre dimanche, pour sortir de la zone rouge. Mais en face, les Héraultais joueront sans pression, juste pour prendre des points et grimper au classement. Gros handicap toutefois pour le MHSC, qui reste sur 8 buts inscrits en déplacement (et une belle victoire à Monaco, aprè la défaite 4-5 à Lyon) : il se déplace en Loire Atlantique sans Elye Wahi, son meilleur buteur. En revanche, Teji Savanier fait son grand retour, après sa suspension.  Chez les Nantais, Chirivella, qui pourrait faire son retour pour les deux dernières journées, est absent.

Ce Lille – OM (21h) est attendu avec impatience par les suiveurs de la Ligue 1. Les deux équipes ont besoin de points pour atteindre leurs objectifs : au minimum la 5ème place pour le LOSC, la 2ème place pour l’OM.

Redoutables à l’extérieur (39 points pris en 17 matchs, seulement 2 défaites), Tudor et ses hommes sont bien conscients qu’ils doivent gagner pour espérer reprendre la 2ème place aux Lensois. Pour ce match, le coach croate dispose de toput son effectif, en dehors des deux Marocains, Harit et Ounahi.

Fonseca ne peut pas en dire autant. Pour cette rencontre, le coach lillois est privé de plusieurs cadres. Fonte et Alexsandro (suspendus), ainsi que Zhegrova (blessés).

Rennes, le grand gagnant

Suite dimanche, avec, dès 13h, la réponse de Rennes à Lille et Lyon, dans la course à la 5ème place. En déplacement à Ajaccio, les Bretons sont favoris, mais devront se méfier d’un sursaut d’orgueil des Corses. Génésio est toujours privé de Truffert, mais aussi de D. Doué et Meling, ou encore Xeka et Spence.

Dans les quatre rencontres programmées à 15h, il sera également beaucoup question de maintien. Brest pourrait faire un grand pas en ce sens, en cas de victoire sur Clermont. Mais les Auvergnats, qui viennent de battre Lyon, sont performants à l’extérieur (26 points pris en 17 sorties). Les deux équipes ont un groupe quasiment au complet pour cette rencontre, qui pourrait se terminer sur un partage des points.

En déplacement à Troyes, les Strasbourgeois pourront compter sur la déstabilisation des locaux, après l’officialisation de la descente. Pour cette rencontre, Antonetti est privé de Delaine, alors que les Troyens joueront sans Tardieu, Ripart, et Mama Baldé.

Contre Toulouse, Nice cherchera à finir la saison le mieux possible. Ce sera sans Ndayishimiye, Ramsay, Pépé et Thuram. Le TFC est au complet, mis à part Healey, blessé longue durée.

Le match entre Reims et Angers vaut par la volonté des Angevins de prendre des points pour ne pas être la pire équipe de l’histoire de Ligue 1 (il leur en faut 18 alors qu’ils en ont 14). Ce sera compliqué face à des Rémois qui terminent et roue libre. Ce sera avec plusieurs absents des deux cotés, mais chaque équipe aura ses meilleures armes.

Lens sur sa lancée

A 17h, Lens voudra continuer son impressionnante marche en avant, à Lorient. Mais la tache sera ardue face à des Bretons qui se sont enfin remis d’un mercato impactant. Pour cette rencontre, Haise est privé de Danso, expulsé le week-end dernier face à Reims.

Fin de la 36ème journée à 20h45, avec le déplacement du PSG à Auxerre. Hakimi (suspendu) ne sera pas là, tout comme Neymar, Kimpembé, Mukiele et Mendes (blessés jusqu’à la fin de la saison), alors que Verratti est incertain. En cas de succès, les Parisiens, qui ont six points d’avance et un différence de buts nettement favorable par rapport ses poursuivants, sera quasiment assuré du titre. Chez les Bourguignons (sans absent majeur), on espère un exploit pour prendre au moins un point.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi