lundi 4 mars 2024

OM – OL : à qui profite le crime ?

OM - OL (21H)

À lire

OM – OL (21H)

L’OM et l’OL, qui devaient se rencontrer le dimanche 29 octobre au Vélodrome, s’affrontent finalement ce soir, après le caillassage du bus de l’OL, qui avait poussé l’arbitre à annuler la rencontre. Un mois et 8 jours plus tard, à qui profite le crime ?

Etat de forme : le 29 octobre dernier les deux équipes sortaient d’une défaite. A Nice (0-1) pour l’OM, et à domicile contre Clermont pour l’OL (1-2). Si la situation de l’OM (8ème) avait de quoi inquiéter, elle restait largement plus enviable que celle des Lyonnais, bons derniers, avec 3 points au compteur et aucune victoire à se mettre sous les crampons.

A LIRE AUSSI : pourquoi Ndiaye est suspendu et pas Gueye, ni Balerdi

Depuis, l’OL a gagné à Rennes, perdu contre Lille, fait une belle prestation à Lens, malgré la défaite. Surtout, l’OL a changé d’entraîneur et  semble beau coup plus cohérent aujourd’hui dans son approche des matchs. Disons que l’OM conserve son avantage sur l’état de forme, mais il est moins important qu’il y a un peu plus d’un mois.

Rongier, Ndiaye, Correa et Kondogbia d’un côté, Tolisso, Tagliafico et Lepenant de l’autre…

Effectif : l’OL se déplace au Vélodrome sans Tolisso, Lepenant et Tagliafico, par rapport au 29 octobre. L’OM devra faire sans Rongier, Correa et Kondogbia (blessés), en plus de Ndiaye, suspendu, mais récupère Lopez, Ounahi et Gueye, trois joueurs indisponibles lors de la 10ème journée. Difficile de dire si l’OM y gagne, même si il faut souligner l’importance de Pau Lopez ces derniers matchs.

Contexte : alors que l’OM était au bord de la crise, les victoires contre l’Ajax et Rennes ont calmé les tensions autour de l’équipe. Mais le jeu proposé par les Marseillais est pauvre et l’équipe de Gattuso reste fragile. De son côté, les Lyonnais se sont rassurés à Lens, même s’ils ont perdu. Si cela ne se passe pas comme prévu, les supporters marseillais, qui ont fait de l’OL leur pire ennemi (presque pire encore que le PSG) vont très mal le supporter. Surtout que l’OL est lanterne rouge. Alors attention, le Vélodrome peut se retourner très vite contre sa propre équipe. De son côté l’OL n’a pas grand chose à perdre, mais beaucoup à gagner.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi