vendredi 14 juin 2024

OM ou Arabie Saoudite : une destination surprenante pour Christophe Galtier !

À lire

Après avoir été annoncé à Naples (qui a choisi Rudi Garcia), Christophe Galtier va en surprendre plus d’un. L’ancien coach du PSG pourrait s’engager en Arabie Saoudite ou… à l’OM !

En attendant l’officialisation de son licenciement, le futur ex-entraineur du Paris Saint-Germain cherche un nouveau challenge. Et si la piste OM est remontée à la surface (selon La Provence), le coach français serait en négociations avec un club saoudien.

A LIRE AUSSI : Ruben Neves en Arabie Saoudite

Alors que Luis Enrique va le remplacer sur le banc du PSG, Christophe Galtier semble épuisé. Après sa saison plus que compliqué au PSG, où il aura sans doute découvert une nouvelle facette de son métier d’entraineur en étant encore plus exposé que d’habitude, le coach Champion de France en 2021 et en 2023 a peut-être envie de s’éloigner de toutes les lumières de la capitale française. En effet, Foot Mercato a révélé que Christophe Galtier négocie avec Al Shabab, quatrième de son championnat.

L’Arabie Saoudite vise aussi des entraineurs

On l’a vu, le championnat Saoudien essaie d’attirer les meilleurs joueurs possibles, souvent en fin de carrière, mais de gros noms tout de même. Mais ça ne s’arrête pas là, ils sont aussi à la recherche de gros noms à mettre sur les bancs de leurs équipes. Alors qu’on parlait récemment de Steven Gerrard, voilà que les Saoudiens s’attaquent à Christophe Galtier, qui n’a pas à rougir avec sa Coupe de la Ligue et ses deux Championnat de France.

Le club d’Al Shabab possède déjà Ever Banega et Grzegorz Krychowiak comme tête d’affiche mais nul doute que cela pourrait changer dans un avenir proche.

A moins que, en mal de solution, après avoir tenté Gallardo, Fonseca et Marcelino, l’OM décide de se tourner vers l’ancien Parisien, comme l’expliquent nos confrères de La Provence…

Thomas Varon

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi