jeudi 25 avril 2024

OM – PSG sans Mbappé ? Luis Enrique dans la gestion, pas dans l’émotion

OM - PSG (DIMANCHE, 20H45)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

C’est peut-être aussi pour ça que la présence de Luis Enrique sur le banc laisse espérer une magnifique fin de saison au PSG. L’Espagnol est capable de prendre des décisions fortes pour privilégier l’efficacité de son équipe, en dehors de toute considération émotionnelle.

Un peu plus de 48 heures avant le classico, la rumeur fait l’effet d’une petite bombe chez plusieurs médias : Luis Enrique aurait l’intention de gérer le déplacement à Marseille comme les autres matchs et donc, de procéder à un turnover de son effectif, ce qui pourrait avoir effet de pousser Kylian Mbappé sur le banc. 

A LIRE AUSSI : mais pourquoi Deschamps a fait ça ?

En fait, c’est surtout qu’entre le classico (dimanche soir) et la demi-finale de Coupe de France contre Rennes (mercredi soir), l’entraîneur du PSG a fait son choix : pour lui, c’est le deuxième match qui est le plus important. Il faut l’admettre : si le PSG ne devait en gagner qu’un, ce serait le deuxième.

Luis Enrique préfère aller en finale de la Coupe de France que gagner à Marseille

Accusé de brader le classico, de ne pas respecter l’histoire du PSG, Luis Enrique prendrait-il un trop gros risque en plaçant deux ou trois de ses titulaires sur le banc contre l’OM ? Il faut quand même relativiser… Le technicien espagnol sait très bien que le match qu’on ne lui pardonnera pas de perdre, c’est la demi-finale de la Coupe de France, qui se joue au Parc des Princes.

Bien sûr, Mbappé est capable d’enchainer le classico et la Coupe de France, avant de se reposer contre Clermont et de jouer le Barça, mais ce n’est pas comme ça que raisonne Enrique. Pour lui, il est surtout question de jouer 5 matchs (sans compter Clermont, donc), en 18 jours.

La question, à ce jour toujours incompréhensible, est de savoir pourquoi le Parisien a joué les deux matchs des Bleus dans leur totalité. Rappelons qu’il a été le seul parmi les 23 bleus, dans ce cas. Une anomalie que Kylian Mbappé a sans doute abordé avec Didier Deschamps, à un moment où un autre, qui n’a pas plu à l’entraîneur parisien.

Décider de mettre Kylian Mbappé sur le banc, pour le faire jouer une trentaine de minutes (ce qui n’est pas du tout avéré) n’aurait rien de scandaleux. Surtout, cela ne remettrait pas en cause la possibilité pour le PSG de faire un résultat au Vélodrome. Une attaque Kolo Muani, Ramos, Dembélé, ou même Kang-In Lee, à sa place si l’idée était aussi de faire souffler l’ailier international, aura quand même de la gueule. 

Penser une seule seconde que Luis Enrique sous-estime l’OM en procédant ainsi est complètement ridicule. L’entraîneur du PSG respecte autant l’OM qu’il avait respecté Lille lors de la 21ème journée (avant le match aller contre la Real Sociedad), il a simplement un peu plus de recul et de sagesse que les autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi