mardi 5 mars 2024

OM : Vitinha, un cas d’urgence

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Acheté 32 millions à Braga en janvier, arrivé en forme physiquement, Vitinha ne joue pourtant pas à l’OM, malgré tout le bien que Longoria pense de lui. Cette fois, il y a urgence, c’est maintenant que le transfert doit être rentable.

Cela reste un des plus grands mystères du mercato hivernal, tous championnats européens confondus. Alors qu’il fêtera ses 23 ans le 15 mars prochain, le jeune attaquant portugais a été acheté 32 millions d’euros à Braga, mais, selon les sites spécialisés, sa valeur marchande atteint tout juste les 15 millions d’euros. Titularisé contre Nice, moins d’une semaine après son arrivée à Marseille (puis sorti dès la mi-temps), il cumule 84 minutes de jeu sur les 6 matchs joués par l’OM depuis le 1er février.

A LIRE AUSSI : Vitinha et Ounahi, erreurs de casting ?

Contrairement à Azzedine Ounahi, qui a très peu joué depuis la Coupe du Monde et qui a besoin de temps pour retrouver son niveau, le Portugais marquait son 7ème but (en 17 matchs) avec Braga, le 21 janvier, avant de faire ses bagages pour Marseille.

Alexis Sanchez a besoin de souffler

Un mois tout juste après ses premiers pas sous le maillot marseillais, le transfert interroge. Tout d’abord, le prix. 32 millions pour un joueur qui n’a jamais été international et qui n’a inscrit que 7 buts dans son championnat, cela peut paraître surprenant. En fait, l’OM a surtout payé les 4 buts marqués en Ligue Europa (en 5 matchs).

Le constat est là : le jeune buteur n’est pas encore au niveau de la Ligue 1. Igor Tudor s’en est aperçu, et malgré le gros coup de moins bien d’Alexis Sanchez, il rechigne à l’aligner. « Il s’entraîne bien, il est en progression », se contente d’ailleurs de répondre le Croate au sujet de sa recrue phare du mois de janvier.

Pablo Longoria a oublié une chose primordiale : l’avenir de l’OM se joue en ce moment, avec la qualification pour la prochaine Ligue des Champions, et si possible, sans passer par les barrages.

L’avenir du projet se joue maintenant !

Si les supporters, qui espèrent voir jouer Sanchez et Vitinha ensemble, et Tudor, qui souhaiterait seulement pouvoir reposer  le Chilien, n’ont pas la même vision de la situation, tout le monde est déçu. Si l’OM souffre, particulièrement à domicile, c’est en partie aussi à cause d’un gros manque d’efficacité de ses buteurs attitrés. Sur les 7 derniers matchs, Alexis Sanchez n’a marqué qu’un seul but sur une action de jeu (ainsi que deux penaltys).

Alors, Vitinha est-il déjà un gros flop ? Il est beaucoup trop tôt pour le juger. Pour l’instant, son recrutement est juste « inquiétant »… Fin janvier, Pablo Longoria paraissait sûr de son coup. « Vito, c’est un attaquant spécial pour sa capacité d’être un buteur. Il s’adapte à toutes les compétitions, le championnat portugais mais aussi la coupe d’Europe », déclarait le patron de l’OM en conférence de presse, justifiant les 32 millions déboursés. « Il a une bonne mentalité. Il a la volonté de travailler et de s’imposer (…) On construit l’avenir du projet et du club. »

Pablo Longoria a oublié une chose essentielle : l’avenir de l’OM se joue dès maintenant, avec une qualification pour la Ligue des Champions indispensable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi