samedi 28 janvier 2023

Open d’Australie : Rafael Nadal, laborieux, gagne enfin !

À lire

Rafael Nadal s’impose pour son premier tour contre Jack Draper, le britannique, classé 38ème mondial. Le tenant du titre a galéré pour s’en sortir en 4 sets contre son homologue. Nadal gagne pour la première fois depuis plusieurs mois sur le circuit ATP. L’Espagnol affrontera un américain, McDonald pour un passage au 3ème tour. Le vainqueur de l’édition 2022 relance sa saison après deux défaites en début d’année.

Ce fut dur mais l’Espagnol a réussi son entrée sur le court Australien de la Rod Laver arena. Le tenant du titre qui a décroché son 21ème titre du Grand Chelem il y a un an revient pour accrocher une 23ème couronne. Son adversaire du jour, le britannique Draper a pourtant lutté sur la durée sans créer l’exploit.

Nadal a rempli sa mission dès le premier set. Une maîtrise plutôt laborieuse pour l’Espagnol en manque de confiance. Pour autant, Nadal a fait le job dès les premières minutes de la rencontre. Le Majorcain a quand même cédé un set, le deuxième. Draper plus entreprenant, a mis l’Espagnol en grande difficulté.

La perte du deuxième set pour le gaucher montre à quel point son jeu manque encore de maturité en cette nouvelle année 2023. Le vainqueur de l’édition 2022 a enchainé les fautes directes dès l’entame de la deuxième manche. Au total, Nadal a accumulé 46 fautes directes.

Incapables de revenir sur cette deuxième manche, il limite la casse avec un 6-2 encaissé. Un doute subsiste encore chez l’ancien rival de Federer, son physique.

Nadal s’en sort au bout de 3h41 minutes de jeu

Avec une manche partout, ce match ressemblait de plus en plus à un piège qui prenait du volume pour l’Espagnol. Cependant l’expérience de Nadal a permis de se sortir de la torpeur britannique. Draper a craqué dans la troisième manche pour laisser filer Nadal. Le Majorcain a fait le boulot en finissant le travail dans le quatrième set. Face à un adversaire diminué.

Draper a souffert des abdominaux et laissait Nadal l’emporter 7-5/2-6/6-4/6-1. Le début d’une lente reconstruction pour le gaucher espagnol dont les doutes sont encore-là sur le plan du jeu.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi