lundi 4 mars 2024

Oscar Rodriguez : « INEOS reste une équipe pionnière »

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Si INEOS Grenadiers a déploré de grands départs en interne et chez les coureurs, l’Espagnol de 28 ans, Oscar Rodriguez très ambitieux, se réjouit de rejoindre une équipe qui reste à la pointe.

Vous avez quitté la Movistar pour INEOS Grenadiers. Dans quel état d’esprit êtesvous et pourquoi avez-vous fait ce choix ?

Je suis très heureux et excité à l’idée de rejoindre cette équipe. Il existe plusieurs raisons qui ont motivé mon choix. Mais une d’entre elle essentielle est que c’est une équipe pionnière dans énormément d’aspects du cyclisme moderne.

Certes, mais pourquoi l’avoir fait à cette période précise de votre carrière ?

En fait, quand j’ai eu l’opportunité de rejoindre cette équipe, je me suis vraiment dit que je ne pouvais pas la manquer. A regarder les choses de plus près, je peux même croire que c’est probablement un moment charnière dans ma carrière.

À LIRE AUSSI : toute l’actu vélo de votre équipe préférée

« Une opportunité que je ne pouvais pas manquer »

Quitter une équipe comme la Movistar, cela a-t-il été une décision facile à prendre ?

Absolument pas ! D’autant plus que dans cette équipe, j’y ai énormément d’amis. Toutefois je sais également que dans cette nouvelle équipe INEOS je me ferai à nouveau d’autres amis.

Quel va être votre rôle chez INEOS Grenadiers ?

On va en discuter, mais je suis déjà convaincu que je pourrai être d’une grande aide dans les étapes de montagne.

Si vous pouviez apprendre quelque chose de coureurs comme Bernal et Thomas ce serait quoi ?

D’être aussi rapides qu’eux !

A quoi correspondrait une saison 2024 réussie pour vous ?

Finir une course en sachant que j’ai tout donné. C’est la clé tant pour l’équipe que pour moi.

Qu’attendre d’INEOS en 2024 où il y a eu pas mal de changements ?

Je suis vraiment impatient de voir ce que cette équipe va donner. Plusieurs paramètres me poussent déjà à croire qu’on va vivre une belle année. On reste bien conscient que le Tour de France constituera un moment majeur de la saison.

À LIRE AUSSI : l’analyse de Bernal sur sa saison

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi