vendredi 27 janvier 2023

Ousmane Dembélé : ce génie qui a du mal à se faire aimer

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Décisif avec le Barça lors du choc contre l’Atletico de Madrid, Ousmane Dembélé n’est pas un joueur qui laisse indifférent que ce soit au Barça ou chez les Bleus. Capable de réussir des merveilles sur un terrain, le Français peut également générer une grande frustration.

Morphologie : 1m78 – 67 kg

Ousmane Dembélé est un attaquant virevoltant capable de faire la différence sur son aile, capable d’utiliser aussi facilement son pied gauche que son pied droit, au point de ne pas vraiment savoir lequel est le plus fort. Le Français est un dribbleur et un funambule avec le ballon. Il est rapide et, sur ses premiers appuis, il est redoutable. Il est moins prolifique au niveau des buts et n’a jamais dépassé les 15 buts dans une saison. Il se met souvent au service du collectif.

Formation Evreux FC : 2004-2010

Natif de Vernon en Normandie, Ousmane Dembélé grandit d’abord aux Andelys avant de venir sur Evreux où il découvre le football à 7 ans au sein du club du quartier de La Madeleine, l’ALM Evreux, qui a vu de grands noms sortir comme Bernard Mendy, Mathieu Bodmer, Steve Mandanda, Christophe Cocard, Philippe Montanier, Brice Samba ou encore Dayot Upamecano. Il y restera jusqu’en 2010, au point de connaître la fusion entre l’ALM Evreux et l’Evreux Athletic Club pour former aujourd’hui le Evreux FC. Très vite, il profite de ses qualités techniques pour se montrer et taper dans l’œil des recruteurs.

Stade Rennais : 2010-2015

Alors qu’il est approché par Caen et Le Havre, Dembélé opte pour la Bretagne et le Stade Rennais pour continuer son apprentissage du haut niveau. Il en profitera pour continuer à briller et à surclasser ses coéquipiers. Au point d’être appelé en équipe de France des moins de 17 ans pour ne plus jamais quitter les Bleus. Cependant, son style trop individualiste ne fait pas l’unanimité, tout comme son comportement qui n’est pas irréprochable.

Expérience – Stade Rennais : 2015-2016

A 18 ans, il n’est pas encore professionnel quand il intègre le groupe de Philippe Montanier et démarre la préparation de la nouvelle saison du Stade Rennais. Pour autant, il ne joue pas tout de suite. La faute à une signature de son contrat professionnel qui tarde à venir. Au point de voir rapidement le RB Salzbourg et le Benfica Lisbonne venir aux nouvelles. Finalement, Rennes arrive à le retenir et officialise la signature de son premier contrat professionnel le 1er octobre 2015. Il lance alors sa carrière. Un mois plus tard, il démarre en Ligue 1 à Angers lors d’une victoire 2-0. Dès son deuxième match à domicile, face à Bordeaux, il inscrit son premier but en professionnels (2-2). Il réalise une saison pleine avec notamment un triplé face à Nantes (4-1) pour 12 buts au total. Il est élu meilleur Espoir de L1.

Borussia Dortmund : 2016-2017

Le Borussia Dortmund le recrute en échange de 35 M€ pour cinq ans. En Allemagne, il découvre la Ligue des Champions et s’affirme alors qu’il n’a pas encore 20 ans. Il aide Dortmund à atteindre les quarts de finale et gagne ensuite la Coupe d’Allemagne grâce notamment à ses 11 buts et 21 passes décisives.

FC Barcelone : depuis 2017

Barcelone en fait sa priorité pour remplacer Neymar parti au PSG. Dembélé se lance dans un bras de fer avec les dirigeants du Borussia pour prendre la direction de la Liga. Josep Maria Bartomeu n’hésite pas à débourser 130 M€ pour s’attacher la pépite française. Il annonce même que, pour lui, « Dembélé est plus fort que Neymar » ! De quoi mettre la pression sur les épaules du Français. Depuis, sa carrière en Espagne n’a pas été de tout repos. Et après 170 matches, 37 buts et 40 passes décisives, Dembélé semble enfin avoir trouvé sa place au Barça où il est l’un des hommes de base de Xavi. Blessé régulièrement, l’ailier barcelonais a souvent bataillé pour retrouver son meilleur niveau. Ce n’est que depuis cette saison que cela semble être le cas.

France : depuis 2016

Le 28 août 2016, Didier Deschamps l’appelle pour la première fois en équipe de France, à 19 ans. Il rentre 27 minutes, le 1er septembre lors de la victoire 3-1 en Italie. Dembélé devient alors un élément régulièrement appelé chez les Bleus avec quelques longues périodes d’absence comme en 2020 ou 2021, le privant notamment de la victoire en Ligue des Nations. Avec 35 sélections et seulement 4 buts, Dembélé n’a cependant pas encore marqué en phase finale d’une grande compétition internationale avec les Bleus.

PALMARÈS

Coupe d’Allemagne : 2017

Décisif face au Bayern Munich en demi-finale, en inscrivant le but du 3-2, synonyme de finale de Coupe d’Allemagne, Dembélé réussit un match plein face à l’Eintracht Francfort pour soulever le premier trophée de sa jeune carrière grâce à la victoire 2-1 du Borussia et un premier but pour le Français.

Champion d’Espagne : 2018 et 2019

Avec Lionel Messi dans son équipe, il est évident qu’Ousmane Dembélé possédait un élément de premier plan pour continuer à gagner avec Barcelone. Si, en 2018, il a été moins décisif pour son premier titre en Liga, en 2019, il a été plus que présent pour aider son équipe à conserver sa couronne devant l’Atlético Madrid. Il marquera d’ailleurs lors de la saison 2018/2019 un but égalisateur décisif sur le terrain des Colchoneros (1-1) pour valider le titre de champion d’Espagne.

Coupe d’Espagne : 2018 et 2021

Après l’Allemagne, Dembélé soulève à deux reprises la coupe en Espagne en 2018 et 2021. Des finales qu’il aura débutées sur le banc de touche.

Supercoupe d’Espagne : 2018

Titulaire, il participe activement à la victoire en Supercoupe d’Espagne lors de la victoire 2-1 face au FC Séville. Il inscrit le deuxième but de son équipe sur une passe de Lionel Messi à 78ème minute.

Coupe du Monde : 2018

Vainqueur de la Coupe du monde en Russie, Ousmane Dembélé démarre la compétition dans la peau d’un titulaire avant de voir ses coéquipiers réussir à prendre le meilleur sur la Croatie (4-2) au stade Loujniki de Moscou.

Finaliste de la Coupe du Monde : 2022

Titulaire en finale, quatre ans plus tard, Ousmane Dembélé n’est pas reparti avec le sourire du stade de Lusail après la défaite française (3-3, 4 tab 2) face à l’Argentine. D’autant plus qu’il n’a pas vraiment brillé en concédant le penalty de Messi à la 23ème minute et en sortant à la 41ème. Un choix de Deschamps.

L’avis De Roger Pros Pereira : Journaliste espagnol et suiveur du FC Barcelone pour Don Balon

« A Barcelone, il ne laisse personne indifférent. Les fans du Barça sont divisés au sujet d’Ousmane Dembélé, car la moitié lui fait beaucoup confiance pour ses capacités à déséquilibrer et faire la différence sur le terrain. L’autre moitié doute beaucoup du Français en raison de son irrégularité et des problèmes qu’il a pour prendre des décisions. Ce que je peux vous dire, c’est que Xavi fait beaucoup con-fiance à Dembélé et a même dit qu’il était le meilleur ailier du monde. Par conséquent, sa continuité à Barcelone a également généré beaucoup de débats car beaucoup ont compris que Dembélé jouait avec le club pour sa continuité, tandis que d’autres comme Xavi lui faisaient confiance et étaient ensuite heureuses de sa continuité au club. »

Conclusion

On ne peut pas dire que la carrière d’Ousmane Dembélé a été à la hauteur de son talent pour le moment. S’il a bien connu des fulgurances et de grands moments avec notamment de nombreux titres et surtout une Coupe du Monde en 2018, il est évident que le Français peut encore faire plus. A 25 ans, il n’est jamais trop tard pour le faire et s’imposer définitivement comme l’un des meilleurs joueurs de la planète.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi