jeudi 29 septembre 2022

Paradoxe OL : Beaucoup de jeu mais une 10ème place au classement qui interroge

À lire

L’Olympique Lyonnais est dixième de championnat après le derby contre Saint-Etienne. Après un début de saison ratée, l’OL est séduisant mais il manque le plus important, les résultats. Conquis par Peter Bosz, les supporteurs lyonnais restent derrière leur entraineur, séduits, il est vrai par la renaissance d’un groupe qu’ils ont vivement critiqué en début de saison.

Le match nul a laissé l’OL un peu de marbre à cause du scénario et les multiples occasions en première période. Même si le match nul est logique. Pour l’OL c’est une révolution par le jeu qui a été entrepris mais qui ne porte pas encore ses fruits.

Le début de saison raté de l’OL avant le renouveau

Beaucoup moins à l’aise en début de saison, l’OL a perdu des points précieux dans la course au titre. Inquiets, les observateurs de l’OL ont de quoi l’être après les trois premières journées de championnat. En effet, Brest, Angers et Clermont sont des adversaires très abordables. Pour autant, l’OL s’est planté sur toute la ligne tant sur le plan technique que tactique.

La faute à une philosophie de jeu pas encore au point avec l’entraineur néerlandais cash avec ses joueurs. En conférence de presse, le successeur de Rudi Garcia a dézingué ses joueurs en abandonnant la langue de bois de son prédécesseur.

Après trois journées de championnat, l’OL est au fin fond du classement et avec de grosses incertitudes. Mais la crise s’arrête nette avec la victoire à Nantes. De plus, Juninho n’a pas hésité à soutenir son entraîneur dans la tempête lyonnaise. Marcelo débarqué, Aouar mis en difficulté, Bosz tape fort sur les cadres de l’OL pour les aider à réagir.

Un coup de poker qui fonctionne avec le premier succès à Nantes. Par la suite, l’OL enchainera avec une série de deux victoires, deux nuls et une défaite sévère contre le Paris Saint-Germain.

En coupe d’Europe, l’OL fait un sans-faute avec six points et deux victoires sérieuses contre les Rangers et Brondby.

Sainté-Lyon : le derby symbole du début de saison de l’OL

En pleine bourre sur le jeu, l’OL se présente à Saint-Étienne avec de grandes certitudes. Après avoir collé un 3-0 contre Brondby, les gones s’attendent à un match difficile dans le Forez. Face à Saint-Etienne, les Gones ont arraché le point du nul encore une fois après avoir mené et dominé une bonne partie de la rencontre.

Trop tendre à la finition, l’OL de Peter Bosz a gâché et punir par le penalty qui récompense le bon match de Saint-Etienne.

Au fond, avec Paqueta et Guimaraes séduisants, un milieu très solide et une attaque qui marque, les Gones n’ont qu’un seul défaut l’équilibre défensif. Car si l’OL pointe à la dixième place c’est aussi à cause de ses défauts visibles contre les Verts.

À la perte du ballon, le bloc lyonnais est mal positionné sur le repli défensif. Laissant la charnière centrale souvent à découvert et les côtés sans couverture défensive. Les Lyonnais devront mieux équilibrer leurs temps forts dans le match pour éviter les trous d’air.

Ne manquez-pas, Le Foot Lyon, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi