vendredi 14 juin 2024

Paris 2024 – Basket : ces équipes qui peuvent faire très mal aux Américains

À lire

Les spectateurs de Lille et de Paris vont se régaler, le Tournoi de basket s’annonce spectaculaire. Avec en tête d’affiche une sélection américaine qui amènera toutes ses stars.

Les USA sont-ils imbattables ?

Kevin Durant, Jrue Holiday, Devin Booker, Jasum Tatum, Bam Adebayo (ces cinq-là étaient déjà présents à Tokyo), Steph Curry, LeBron James, Joel Embiid, Anthony Davies, Tyrese Haliburton, Anthony Edwards, Kawhi Leonard, les stars américaines seront de sortie sur les parquets de Lille et de Paris cet été. Cette formidable Team USA digne de la vraie Dream Team de 1992 sera donc renforcée par Joel Embiid qui a opté pour la sélection US plutôt que pour les Bleus.

Les Etats-Unis semblent imbattables dans ces JO et devraient décrocher une 17ème médaille d’or olympique. Depuis 1992 et le titre de la Dream Team à Barcelone, les Etats-Unis n’ont raté qu’un titre olympique, c’était à Athènes en 2004. Ils avaient pris le bronze. En 19 participations, les Américains ont été champions olympiques à 16 reprises (pas aux JO en 1980, 3èmes en 1988 et 2004). Mais impossible n’est pas Français et il faudra au sélectionneur américain beaucoup de diplomatie pour gérer les egos et les temps de jeu de ces 12 stars.

À LIRE AUSSI : la légende des Etats-Unis

Aura-t-on le tournoi le plus disputé de l’histoire ?

Il y a de belles équipes, mais les Etats-Unis sont au-dessus en termes de potentiel. Ils étaient déjà très forts et Joel Embiid vient combler l’une des rares lacunes qu’ils avaient. Team USA peut être accrochée sur des débuts de matches ou de quarttemps mais, sur l’ensemble du match, elle devrait être au-dessus. Le seul espoir pour les autres équipes, la Serbie, l’Allemagne, le Canada ou la France par exemple, c’est que leur collectif prenne le dessus sur les individualités américaines et sur une équipe construite de toutes pièces sans grande expérience collective.

Avec Wembanyama, les Français peuvent-ils rêver d’or ?

Vice-championne olympique en 2000 et 2021, la France présente une belle équipe avec les cadres qui avaient brillé à Tokyo et l’ajout de Wembanyama dans ce beau collectif. Mais, comme cela avait été le cas en finale des JO de Tokyo, la France aura du mal à rivaliser avec les Etats-Unis sur l’ensemble d’un match (82-87) en élimination directe. A moins que le public français soit le facteur X des Bleus ?

Comment jouer avec Wembanyama et Gobert ?

Cadre de l’équipe de France depuis de longues années, Rudy Gobert doit faire face à l’arrivée de Victor Wembanyama au poste de pivot. Complémentaires en attaque, les deux intérieurs représentent une menace défensive pour les adversaires. Les deux joueurs qui partagent le même agent sont très complices, Rudy Gobert réalise une super saison avec les Wolves, il pourrait être utilisé en poste 5 avec Wembanyama en poste 4. A San Antonio, Wembanyama a joué aux postes 3, 4, 5 donc cela ne lui posera pas de problèmes de jouer au poste d’ailier d’autant plus qu’il a une mobilité exceptionnelle pour un joueur de sa taille.

Quelles conséquences avec l’absence de Doncic ou Giannis ?

Luka Doncic et Giannis Antetokounmpo ne sont pas encore sûrs de disputer la compétition. Leurs deux sélections s’affrontent en TQO (tournoi de qualification olympique du 2 au 7 juillet en Grèce) pour un billet olympique, l’un des deux restera donc à la maison. L’absence de la Slovénie ou de la Grèce à Paris enlève un prétendant à une médaille. Si les deux équipes avaient été présentes, elles auraient fait partie des outsiders derrière les Etats-Unis et la France.

L’Allemagne peut-elle surfer sur son titre de champion du monde ?

L’Allemagne a été sacrée championne du monde l’année dernière pour la première fois de son histoire avec des victoires significatives sur les Etats-Unis en demi-finale et sur la Serbie en finale. Les Allemands peuvent clairement surfer sur ce titre, ils possèdent une belle génération et ont fait preuve de grosses qualités mentales notamment face aux Américains avec une victoire de deux points (113-111).

Qui sont les autres favoris derrière les USA ?

La France est vice-championne olympique et ses meilleurs joueurs sont toujours là trois ans après. Le collectif est même renforcé par l’arrivée de Victor Wembanyama. Seul bémol, certains joueurs, notamment à la mène, n’ont pas joué ou très peu de la saison en NBA. Le champion du monde allemand et les inévitables espagnols seront également des candidats au titre ou au moins au podium. La Serbie sera également à surveiller de près tout comme le Canada 3ème de la dernière Coupe du monde.

Quelles équipes pourraient créer la surprise ?

L’Australie, la Grèce ou la Slovénie avec Giannis Antetekounmpo et Luka Doncic. Mais, avant de rêver à des exploits à Lille et à Paris, il faut que l’une de ses deux dernières équipes se qualifient. Même chose pour la Lettonie, équipe surprise de la dernière Coupe du monde (5ème), qui devra en passer par un TQO chez elle.

Jouer à Lille, un mal pour un bien ?

La salle est superbe et il va y avoir une superbe ambiance comme lors du Championnat d’Europe 2015 qui avait été organisé à Lille. Les Français seront un peu à l’écart de Paris (qu’ils retrouveront en cas de qualification en phase finale). Ils pourront préparer et aborder leurs matches plus sereinement.

Jouer à domicile, un avantage  ou une pression en plus ?

Un avantage. Les Bleus auront un soutien populaire extraordinaire qui devrait les pousser. La plupart des joueurs évoluent en NBA, ils jouent régulièrement des matches à pression, ils sauront parfaitement gérer cette pression de jouer à domicile.

À LIRE AUSSI : notre mag spécial France Basket

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi