mercredi 22 mai 2024

Patrick Colleter : « Christophe Galtier peut réussir au PSG »

À lire

Patrick Colleter a fait partie des joueurs recrutés à l’arrivée de Canal+. Le latéral nous parle de son aventure parisienne (5 saisons) ponctuée d’un titre de champion de France en 1994, de deux Coupes de France (1993 et 1995) et surtout de la victoire en Coupe des Vainqueurs de Coupes en 1996. Entretien pour Le Foot magazine et Le Quotidien Du Sport.

Quel souvenir gardez-vous de votre arrivée à Paris et pourquoi avez-vous décidé de rejoindre la capitale ?

Je suis arrivé à Paris après quatre saisons à Montpellier où je jouais moins sur la fin après une première saison où j’avais été beaucoup utilisé. J’avais déjà été approché par le PSG bien avant l’arrivée de Canal. Quand Paris est revenu, j’ai foncé. Cela a été la période la plus faste de ma carrière. On avait un groupe top et de très bons résultats.

Qu’est-ce qui faisait la force de votre groupe dans ces années-là ?

On était aussi complices en dehors du terrain. Il n’y avait jamais de tensions, jamais d’embrouilles entre nous. Bien sûr, comme dans tout groupe, les leaders élevaient la voix, gueulaient quand ça n’allait pas sur le terrain mais ça n’allait pas plus loin. Au-delà des grosses qualités individuelles des joueurs, on était heureux ensemble. Même aujourd’hui on est content de se retrouver. 

« Valdo, quel joueur, je pouvais m’arrêter et le regarder jouer » 

Quel est le joueur qui vous a le plus marqué à Paris ?

Valdo. Quel joueur, je pouvais m’arrêter à l’entraînement et le regarder jouer, c’était un artiste. Après on avait aussi un sacré milieu avec Ginola, Guérin et donc Valdo, des attaquants comme George Weah. 

La concurrence avec l’OM, vous la viviez comme un boost, l’OM vous obligeait à vous dépasser ?

Complètement. Dans un championnat c’est toujours mieux d’avoir de l’adversité. J’adorais quand plusieurs équipes se tiraient la bourre. L’intensité était à son maximum. Les Classico étaient des matches géniaux à jouer. 

Aviez-vous comme l’équipe actuelle la pression de devoir gagner la Ligue des Champions ?

Pas du tout, on était un club moyen au niveau européen. Aujourd’hui le PSG a les meilleurs joueurs du monde. Quand on battait le Milan AC ou le Real c’était un exploit.

Patrick Colleter défend Christophe Galtier

Vous connaissez bien Christophe Galtier. Pensez-vous qu’il peut réussir au PSG ?

Oui. Christophe est intelligent et strict. Comme dans tous les grands clubs et avec de grands joueurs il y a des tensions. Il a besoin de s’appuyer sur des joueurs à forte personnalité comme l’était Thiago Motta. Il se sacrifiait pour le collectif, il avait la haine de la défaite en lui. Dans l’effectif actuel j’adore Nuno Mendes, il est beaucoup plus offensif que moi et il a aussi un coffre plus important (rires). J’ai beaucoup aimé Maxwell également mais Mendes, à son âge, est déjà très fort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi