mercredi 29 mai 2024

Pierre Gasly (AlphaTauri), la saison d’après…

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Le Normand Pierre Gasly a conclu une performance XXL en remportant en 2020 le Grand Prix d’Italie à Monza. La France entière attend désormais qu’il confirme cet exploit !

À quoi ressemblera la saison de Pierre Gasly en 2021 ? Il est impossible de le dire. Mais, parmi les pilotes qui ont marqué l’exercice 2020, il a sans aucun doute sa place. En remportant le Grand Prix d’Italie à Monza le 6 septembre, en démarrant pourtant en dixième position sur la grille, il a été fantastique au volant de son AlphaTauri AT01. Le natif de Rouen a décroché haut la main sa première victoire dans la catégorie reine du sport automobile.

Le premier succès d’un pilote tricolore depuis 1996 et le couronnement d’Olivier Panis à Monaco. Gasly est le 13ème Français vainqueur en F1. A 24 ans, 6 mois et 30 jours, Pierre Gasly est même devenu le plus jeune vainqueur français d’un Grand Prix. Quelle revanche après un passage chez Red Bull qui a tourné court.

Titulaire dans cette prestigieuse écurie, il avait ensuite été éjecté en cours de saison 2019 et renvoyé chez Toro Rosso, et ce pour manque de résultats. Il avait très vite su remettre les pendules à l’heure en terminant deuxième au Brésil. Un premier podium, le 17 novembre 2019 à Interlagos derrière Verstappen, soulignant, s’il le fallait, sa grande force de caractère.

Pierre Gasly recherche la performance avec AlphaTauri

Le Français n’a pas oublié Red Bull pour autant. Mais ce défi ne tourne pas à l’obsession. Même si Sergio Pérez lui a été préféré en 2021 pour remplacer Albon. Il préfère se concentrer sur son travail quotidien en se répétant sans cesse la même devise : « Je veux être performant, mais je le veux pour moi et pour personne d’autre. J’ai l’esprit de compétition et je veux être rapide afin de jouer pour les victoires et les titres à l’avenir ».

Sa victoire (surprise) à Monza n’est qu’un premier signal envoyé à ses adversaires : « Son succès à Monza lui a donné beaucoup de confiance. Il va continuer à progresser. Il va être de plus en plus costaud et performant » prévient l’ancien pilote italien Jarno Trulli.

Pour Thomas Sénécal, le directeur des sports mécaniques de Canal +, la marge de progression de Gasly est encore importante : « Pierre a ouvert son compteur de victoires en 2020. Il a illuminé la saison avec une monté sur le podium en 2019 (2ème à Interlagos). Pierre Gasly a réalisé des performances incroyables avec sa voiture. Il sera très attendu en 2021. Ce n’est pas garanti qu’il gagne encore des courses cette année. Néanmoins, on sera les premiers à le soutenir et à le suivre lors de cette saison qui compte 23 Grands Prix.

C’est important de le souligner car elle sera la plus longue et la plus riche de l’histoire de la F1. Pierre est préparé depuis le plus jeune âge. Je ne pense pas que le plus dur commence pour lui dans le sens où il reste un outsider. Je ne le sens pas vivre sa situation avec une pression supplémentaire sur les épaules. »

« Il est très attendu en 2021 »

« Avec ce qu’il a déjà réalisé, il s’est convaincu qu’il pouvait le refaire. Il évolue dans une écurie qui sera susceptible de faire des coups, mais pas de jouer régulièrement le haut du tableau. Il va continuer à construire comme sera probablement aussi amené à le faire Esteban Ocon qui a fini 2ème à Sakhir (derrière Pérez). L’un comme l’autre vont être libérés par ce genre de résultats.

Avec Ocon et Leclerc, Pierre Gasly a usé ses premières combinaisons sur les mêmes circuits de karting. Une émulation existe. Ils se connaissent depuis des années. Les attentes françaises reposent maintenant sur plusieurs épaules. »

Franz Tost, le directeur d’AlphaTauri, est heureux et fier de pouvoir encore miser sur un pilote de la trempe de Gasly : « C’est bien pour Pierre de rester ici, a confié ce dernier dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. Il aime l’équipe et nous l’aimons. Et s’il affiche les mêmes performances qu’en 2020, il aura la chance d’aller chez Red Bull ou dans une autre équipe compétitive. Il a tout pour devenir un pilote à succès ». L’Autrichien pousse même le curseur un peu plus loin.

De grandes responsabilités pour Pierre Gasly

Pierre Gasly lui faisant penser à Sebastian Vettel et Michael Schumacher ! En tout cas, lors de la présentation de la nouvelle cuvée, le Français n’a pas fui ses responsabilités de leader : « L’arrivée de Yuki (Tsunoda) signifie que je vais avoir davantage de responsabilités. Je suis prêt à endosser ce rôle. Même si je suis très satisfait des résultats de l’an dernier, il y a encore de la place pour progresser ».

Pour l’heure, Red Bull n’a pas encore fait le choix de faire revenir Pierre Gasly aux côtés de Max Verstappen. Le choix de l’expérience ayant été plutôt porté vers Sergio Pérez (jusqu’en 2021). Mais les choses pourraient changer. Surtout si Pierre Gasly poursuit sur sa magnifique lancée de 2020 et si Max Verstappen prend la direction de Mercedes en 2022…

Retrouvez cet article dans le numéro spécial du Sport, LE GUIDE F1 2021, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi