dimanche 23 juin 2024

Pierre Sage, mercato, Europe… Le projet qui va encore faire grandir l’OL

À lire

C’est une saison épuisante qui a secoué toute l’institution de l’Olympique Lyonnais. Après une place de relégable qui a suscité une inquiétude inédite de Décines à Meyzieu jusque dans les arrondissements de Lyon, l’OL a décroché une sixième place exceptionnelle qui appelle de belles promesses pour cette deuxième saison avec Pierre Sage.

Pour Pierre Sage, le parcours à l’OL ressemble à l’envol d’un concorde qui a désormais sa vitesse de croisière. Pourtant, l’avion rouge et bleu semblait bien abîmé lorsqu’il arrive en novembre pour reprendre une équipe en crise de confiance. Le troisième entraîneur de la saison lyonnaise va employer sa méthode pour redresser l’avion dans le bon sens. Une méthode qui a fait ces preuves sur quelques mois. Reste maintenant à la tester sur une saison complète.

À LIRE AUSSI : Benzema, de retour dans le Rhône ?

Si la remontée lyonnaise reste exceptionnelle avec plus un parcours de champion sur la deuxième partie de saison, le facteur réussite a été la clé d’un retour au premier plan de l’OL. Bien sûr, si l’on veut être le plus exigeant possible, la saison des Gones reste en dessous de l’objectif Ligue des Champions.

Néanmoins, le Groupama Stadium retrouve l’Europe avec la C3. un moindre mal mais aussi un chamboulement pour l’été lyonnais.

À LIRE AUSSI : toute l’actu de l’Euro dans votre mag

Sage confirmé, un staff mis à jour

Pierre Sage devrait conserver la même ossature hormis un point d’interrogation concernant Jérémie Bréchet. L’ancien entraîneur des U19 qui a laissé la main à Amaury Barlet pourrait revenir à Meyzieu.

Pour le moment, la réponse n’est pas définitive. Cependant, l’adjoint de Pierre Sage aurait la préférence pour reprendre un poste de technicien du côté de Meyzieu. Reste que, le staff de Sage devrait lui aussi se retrouver avec une mise à jour nécessaire pour permettre à l’OL de prendre plus d’épaisseur sur la scène européenne.

Le technicien français devrait avoir de nouveaux objectifs à la tête de l’équipe professionnelle. Après un top 6 obtenu à la dernière journée, John Textor a toute la légitimité pour demander un top 4 au « cerveau du club ». Un objectif tout à fait dans les cordes de l’entraîneur de 44 ans.

Alors que l’obtention de son BEFP en VAE est en cours de réalisation, Pierre Sage devra s’occuper du recrutement pour peaufiner une équipe selon son style de jeu.

Avec quel effectif se présente l’OL ?

C’est la grande question que se pose les supporters de l’OL. Car la volonté du board est bien de proposer un effectif taillé pour l’Europe. Et non des moindres, dans le sens des départs, les Lyonnais historiques devraient bien quitter le Rhône et la Saöne. Les trois joueurs en partance sont tous issus de l’Académie.

Maxence Caqueret qui a changé d’agent possède un bon de sortie pour l’étranger. Le joueur lyonnais avait déjà impulsé l’idée de vivre une expérience à l’étranger. Son départ devrait rapporter une quinzaine de millions d’euros.

Le numéro 6 lyonnais a disputé 33 des 34 matchs de Ligue 1 sur la saison 2023-2024. Le natif de Chaponnay pourrait connaître une nouvelle trajectoire à seulement 24 ans.

Son compère lyonnais de l’attaque, Ryan Cherki suivrait la même tendance. Le Lyonnais décisif avec Pierre Sage possède également un bon de sortie. Les deux joueurs devraient regarder la route se séparer en deux lors des prochaines semaines. l’OL ne les retiendra pas en cas de belle offre.

Pour le troisième, la messe est dite. Anthony Lopes ne sera pas le gardien numéro un de l’Olympique Lyonnais. La place étant réservée à Lucas Perri.

Tagliafico, Lacazette, les internationaux en partance ?

Les deux internationaux seront-ils au Groupama Stadium en 2024-2025 ? L’interrogation reste d’actualité. Pour le champion du monde argentin en 2022, son contrat expire dans un an et un départ reste possible. On se rappelle que l’an dernier, Tagliafico avait été pisté par Manchester United. Avec le changement de propriétaire, les Red Devils ont encore un oeil sur l’Argentin.

À la pointe de l’attaque lyonnaise, Alexandre Lacazette a été un des grands artisans du renouveau des Gones. Sauf que le Général reste très scruté par les championnats étrangers. l’Arabie Saoudite est aux aguets du natif du Rhône. Lacazette avait déjà refusé les approches saoudiennes l’été dernier.

Cette fois-ci, la donne est différente et Lacazette pourrait bien sécuriser la fin de sa carrière avec un dernier contrat exceptionnel dans un championnat qui accueille d’anciennes stars. En tout cas, une discussion aura lieu avec la direction lyonnaise pour connaître la décision.

Lyon, la confirmation du projet Textor

« Laissez moi un an pour remettre l’OL en place ». John Textor a beaucoup appris de sa première saison pleine à la tête du septuple champion de France. L’Américain a réussi à remettre de l’ordre dans la direction lyonnaise en exfiltrant Santiago Cucci.

Avec les arrivées de Laurent Prud’Homme et David Friio, se sont deux hommes habitués qui ont pris les commandes de l’OL. Mathieu Louis-Jean à la cellule de recrutement puis désormais Pierre Sage, la quatuor qui dirige l’OL est bien identifié.

Désormais, c’est la confirmation qui attend l’OL et le projet Textor. Désormais stable et européen, les rouges et bleus ont besoin d’un mercato d’été réussi. La séparation de l’OL féminin et de la LDLC Arena permet de faire rentrer de l’argent dans les caisses. Mieux que ça, on se dirige vers une gestion plus structurée de la masse salariale. L’OL a quelques gros salaires et devrait mettre en place un salary cap pour rester maître de ses ambitions.

En attendant, le budget de l’OL n’a pas encore de visibilité très claire. Même si la coupe d’Europe devrait rapporter une vingtaine de millions d’euros avec la nouvelle formule. Concernant les droits TV, la LFP n’a pas de diffuseur et place les grands clubs dans l’inconfort pour programmer chaque ligne budgétaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi