dimanche 26 mai 2024

Pierre Sage (OL) et Habib Beye (Red Star), les deux côtés du miroir

À lire

Pierre Sage et Habib Beye se sont côtoyés tous les deux sur le banc du Red Star. Alors que le premier avait pris la direction de Lyon pour y diriger l’Académie avant de prendre la suite de Fabio Grosso, et, de réaliser une remontée mémorable. Le second, prône un football liquide et plein d’ambitions qui a amené le Red Star en Ligue 2. Et si ces deux là se croisaient sur la route de la Ligue 1 ?

L’un est le miroir de l’autre. Pierre Sage a redressé l’OL avec sa méthode alors qu’il s’apprête à passer en VAE le plus haut diplôme pour devenir entraîneur professionnel. Habib Beye, lui, réussi le coup de la remontée avec le Red Star en se projetant dans l’étape d’après.

Bousculé par le temps, les deux compères du Red Star se sont quittés il y a un peu plus d’un an. Lorsque l’OL rappelle alors son entraîneur à la formation pour prendre les commandes de l’Académie. Un choix logique qui mêle aussi les volontés de la nouvelle direction américaine de faire du neuf avec du neuf.

Pierre Sage relève le défi avec malice et volonté de se projeter dans un plan de carrière audacieux et bousculé par le temps lui aussi. Car Lyon va mal, Laurent Blanc est remercié, Grosso suivra au mois de novembre. Reste le 3ème homme, celui à qui personne ne pensait.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du foot en Ligue 1

Pierre Sage prend les commandes de l’OL

C’est la première décision majeur de Textor en tant que Président. Exit Grosso et place à un homme du cru, un lyonnais qui plus est, encore inconnu des habitués qui suivent le septuple champion de France. Les supporters vont vite l’apprécier. Humaniste et à la fois beau joueur, Sage surprend pour beaucoup alors qu’en réalité, il avait déjà préparé cette possibilité sauf le moment où elle interviendrait.

La vie du foot est faite de pari, Sage en était un. Comme il le dit lui même dans l’Équipe, il fallait être un peu fou pour y penser. Pas Textor qui va alors décider d’un nouveau virage pour l’OL. La première décision est la bonne, les autres qui suivent aussi.

Sage s’installe dans le fauteuil du commandant de la maison lyonnaise. Las, le petit Lion va rapidement devenir le patron de la remontée lyonnaise. Tout en jouant sur deux tableaux (en tant que patron de l’Académie jusqu’à la nomination de Fabien Caballero pour prendre la suite) jusqu’au jour où le temps vient à manquer.

Sauf que Pierre Sage, qui passe toujours une tête à l’Académie n’en oublie pas la folle saison qu’il est en train de vivre. Comme son compère Habib Beye, le destin des deux hommes est amené à se retrouver dans un futur plus proche.

Habib Beye l’ambitieux veut emmener le Red Star en Ligue 1

Ne lui demandez pas de quoi sera fait son avenir. Habib Beye sait que rester au Red Star est la suite logique de son parcours. L’ancien patron de Pierre Sage a en revanche dit à sa direction son souhait d’amener le club en Ligue 1. Autrement dit, les moyens doivent grimper et rapidement pour accomplir cet objectif.

Comme les planètes sont alignées pour l’ancien joueur de l’OM, le stade Bauer subit un lifting nécessaire et réglementaire. La montée en Ligue 2 en effet propulse le stade Bauer dans une nouvelle dimension. Pour Habib Beye aussi, la suite logique est de poursuivre avec le club qui a marqué au-delà de sa région l’histoire du foot français.

Les deux hommes, Sage et Beye ont un dénominateur commun, celui de l’Olympique Lyonnais. L’entraîneur du Red Star l’avoue sans détour en conférence de presse après la victoire de son équipe contre Dijon. « Lyon, c’était du concret, pas seulement une rumeur ». Autrement, Pierre Sage et Habib Beye aurait pu se retrouver ensemble à l’OL. Ils seront peut-être adversaire demain.

Si Sage a pris l’ascenseur de la Ligue 1 plus vite que son ancien numéro un, il n’en demeure pas moins que Beye a, l’assurance sans doute de s’y retrouver dans quelques temps. Reste à savoir quand. Car le projet du Red Star est clair, retrouver la première division tout en se donnant le temps de construire un projet brique par brique et de structurer un club dans le besoin.

Pierre Sage fait pleurer l’OL de bonheur, Habib Beye en fait autant avec le Red Star

Lyon retrouvera le PSG en finale de coupe de France le 25 mai prochain. Voilà 12 ans que les Gones rêvent de soulever un trophée depuis la génération Lisandro. Pierre Sage a néanmoins un adversaire de taille à affronter, le PSG. Les deux clubs se retrouvent ce dimanche soir pour un remake de la Ligue 1. À l’aller, c’était le PSG qui avait corrigé l’OL. Il y a un an, Barcola donnait la victoire aux gones.

Un chassé-croisé qui s’invite donc alors que l’OL est quasiment imbattable. Paris devra se méfier de cet adversaire devenu remarqué. Pierre Sage en sait tout l’enjeu. En attendant, l’OL est ivre de bonheur alors qu’il nagait en pleine dépression il y a de cela 5 mois.

Le destin des deux entraîneurs est une nouvelle fois lié par celui de leur équipe. Alors que le Red Star sera l’attraction de la Ligue 2 l’an prochain, l’OL pourrait réussir sa saison sans trop se demander comment cela est possible.

En tout cas, Habib Beye et Pierre Sage sont peut-être les deux entraîneurs qui se sont quittés mais qui à distance vivent évidemment les mêmes émotions. C’est désormais un duo qui compte dans le football français et il pourrait apporter encore son lot de surprises dans les semaines qui viennent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi