dimanche 26 mai 2024

Polémique sur le Ramadan : les matchs vedettes de Ligue 1 épargnés

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

Jouer en soirée représente un énorme avantage pour les joueurs musulmans. A l’image des joueurs musulmans parisiens et des lyonnais qui pourront manger et boire avant le match.

Alors que la fédération française de football a créé la polémique, avec une note adressée aux arbitres pour leur interdire d’interrompre un match pour rompre le jeûne du ramadan, contrairement à ce qui se fait en Premier League, les matchs qui se jouent en soirée, ne sont pas concernés.

A LIRE AUSSI : ce scénario qui fait trembler le football français

En effet, le soleil se couche entre 20h00 et 20h30, selon les régions de France, ce qui permet aux joueurs de s’alimenter et surtout, boire, avant le coup d’envoi des rencontres.

Jaouen Hadjam (Nantes) écarté par Kombouaré pour avoir refusé de rompre le Ramadan

Pour cette 29ème journée, c’était le cas pour les joueurs de Marseille et Montpellier (match joué à 21h, vendredi) et ce sera celui des acteurs de PSG – Lyon, ce soir. Le coup d’envoi de la dernière rencontre du week-end est prévu à 20h45, soit 23 minutes après le couché du soleil (20h22) sur le Parc des Princes.

Igor Tudor, Michel Der Zakarian, Christophe Galtier et Laurent Blanc n’ont donc pas eu à se poser la question d’utiliser ou non des joueurs qui font le ramadan, à l’inverse d’Antoine Kombouaré, qui a décidé de se passer des services de son défenseur, Jaouen Hadjam, qui a refusé de rompre le jeûne du ramadan, pour affronter Reims.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi