vendredi 1 mars 2024

Sous pression, l’OL joue sa saison sur un match

À lire

Frustrés, dégoutés, les Lyonnais ont vécu une mauvaise soirée au Groupama Stadium contre Monaco, mercredi. Après une première mi-temps de haute volée, les Gones sont tombés à la maison. Une frustration qui s’est exprimée le lendemain lors d’une réunion entre les joueurs et le staff. Pour Rudi Garcia, le message est clair, il faut transformer cette frustration en énergie positive. Ça tombe bien pour l’OL qui affronte Lille avec un désir exceptionnel de revanche. Car ce match est à quitte ou double pour les joueurs de Jean-Michel Aulas.

Lyon retrouve sa bête noire. Sur les huit derniers matchs, l’Olympique Lyonnais n’a pas gagné une seule fois. En effet, le bilan est de quatre nuls et quatre défaites pour les pensionnaires du Groupama Stadium.

Les Lillois, eux, arrivent en confiance. Lors des matchs à l’extérieur, les dogues de Christophe Galtier ont eu la maîtrise… du résultat. En témoigne la victoire à Paris après une superbe partition collective des coéquipiers de Benjamin André. Pour Lille, l’équation est simple, gagner ou ramener le point du nul serait un bon résultat.

Entre les deux clubs, ce match est la première finale de la véritable dernière ligne droite. Pour les Dogues, il s’agit de refaire le coup de Paris et de se rapprocher du titre de Champion de France. En revanche, pour l’OL, une victoire contre Lille et tout est relancé. A la fois pour le titre, mais surtout pour la Ligue des Champions. En revanche, en cas de défaite, les Gones, qui doivent se rendre à Monaco le week-end prochain, diront adieu au titre et verront leur participation à la Ligue des Champions fortement compromise.

« Un esprit commando » pour l’OL selon Rudi Garcia

On comprend pourquoi Rudi Garcia appelle ses joueurs à la mobilisation générale. Le coach lyonnais espère que ses joueurs répondront dès les premières minutes dans cette finale. En s’inspirant du match de coupe de France perdu contre l’ASM. Mercredi, le nouveau système de Garcia a parfaitement fonctionné sur 45 minutes avec une discipline collective forte.

De plus, le travail de Cornet et Memphis en pointe a démontré que l’OL sait créer du jeu et des occasions quand il le veut. D’ailleurs, Rudi Garcia a apprécié la partition de ses joueurs dans cette configuration en 3-5-2.

« On a été très bien contre Monaco à trois derrière. On peut garder le système. A Lille, on avait joué à dix. On avait fait une très belle première période. Il faudra s’en inspirer. Lille a des atouts en contre-attaque avec des joueurs puissants, rapides. Il faut faire en sorte d’annihiler leurs forces pour mettre les nôtres en avant. C’est une équipe qui défend très bien, qui aime bien attendre et contrer. Mike Maignan n’est pas en équipe de France pour rien. »

L’entraineur de 57 ans sait que son équipe n’a plus le choix. « C’est cinq finales. Il faut un esprit commando. On aurait aimé avoir deux matches de plus mais on ne les aura pas. On va tout mettre sur l’objectif prioritaire. Nous sommes 4èmes, on ne peut faire que mieux. Il faut mordre à pleines dents cette fin de saison assez folle.

On va tout faire pour profiter de la réception de Lille pour gagner une place. Cela rajoute de la motivation, surtout qu’on est frustrés du match de mercredi. Ce sera la meilleure des réponses. Lille est premier. Ils font une saison extraordinaire. On a la possibilité de les dépasser. Ce ne sera pas simple mais on veut le faire en tout cas. »

Caqueret et Paqueta lumineux et un Memphis des grands soirs ?

Depuis le match face au PSG il y a un mois, Maxence Caqueret rayonne avec l’OL. Convaincant, plus entreprenant, le Gone a parfaitement remis les cartes sur la table pour participer à la course au titre. Lyon a besoin de lui pour harceler les milieux adverses, faire le pressing et gratter des ballons.

En plus de cela, le milieu formé au club excelle dans ce poste de milieu relayeur, aussi bien en 4-3-3 que dans un 3-5-2. Il soulage Paqueta, Mendes ou Guimares à ses côtés. Contre Lille, il faudra qu’il réalise une performance majuscule pour permettre au milieu de l’OL de rivaliser avec celui de Lille.

Autre joueur déterminant : Lucas Paqueta. Le Brésilien illumine les soirées lyonnaises depuis son arrivée entre Rhône et Saône. Décisif dans la course au titre, l’ancien joueur de Milan a montré la voie contre Angers et Nantes, avant d’être solide contre Monaco. L’Auriverde éblouit de toute sa classe le milieu de l’OL.

L’autre joueur qui détient la clé du match, c’est Memhis Depay. A nouveau décisif, le Néerlandais revient en grande forme au meilleur moment pour l’OL. Contre Lille, le capitaine des Gones devra se montrer efficace pour donner la victoire à son équipe. Contre les Monégasques, il a encore prouvé son influence dans le jeu lyonnais mais n’a pas su concrétiser.

Dans un nouveau rôle, Memphis semble plus à l’aise techniquement et dans les déplacements. Suffisant pour embêter les Lillois et donner plus de solutions offensives aux Lyonnais ? L’OL attend un Memphis de gala pour se rapprocher du titre.

> Preuve s’il en fallait de l’importance de la rencontre, le club a fait une vidéo d’encouragement avec quelques unes des légendes du club.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi