dimanche 26 mai 2024

Pourquoi Jude Bellingham (Dortmund) est le meilleur box-to-box du monde

À lire

Bellingham n’a que 19 ans, est capitaine du Borussia Dortmund, et représente déjà ce qui se fait de mieux au monde en matière de milieu de terrain relayeur. Sous contrat avec le club allemand jusqu’en 2025, son transfert, si transfert il y a, en fin de saison, pourrait battre les 222 M€ de Neymar au PSG.

Il a tout pour lui. Avec un physique de play-boy qui lui permet déjà d’envisager de valoriser son image bien au-delà de la sphère footballistique, l’enfant des Midlands de l’ouest (il est né à Stourbridge près de Birmingham) est le prototype du footballeur moderne.

Grand (1m86), aussi puissant que véloce, très bon technicien, quasiment ambidextre, très intelligent dans le jeu, capable de reproduire les efforts sans perdre sa lucidité… le Borussia Dortmund a tiré le bon numéro (22) en allant le chercher pour seulement 25 M€ en Championship, où il avait fait ses débuts professionnels à 16 ans avec Birmingham City.

Bellingham, un attaquant plus complet que Mbappé ?

Là-bas, les scouts allemands avaient vite vu qu’ils avaient affaire à un phénomène de précocité et de maturité. Dans une D2 anglaise très rude, l’intensité qu’il mettait dans chacun de ses 44 matches à un si jeune âge révélait un potentiel hors norme, une marge de progression immense.

Malgré l’intérêt de Chelsea et de Manchester United, son départ en Bundesliga révélait aussi un tempérament très affirmé au service d’une vision très aboutie de ce que devait être sa carrière. Hors de question de risquer de se brûler les ailes dans un environnement anglais qui n’avait fait aucun cadeau à ses prédécesseurs aussi précoces, Walcott ou Rooney.

Quitter l’Angleterre pour mieux y revenir plus fort… trois ans après, Jude est en passe de réaliser son rêve, à deux ans de la fin de son contrat, si Liverpool ou Manchester United trouvent les moyens de se payer le joueur le plus cher du monde, et certainement aussi le meilleur milieu de terrain de la planète, pour devancer le Real et le PSG.

Futur plus gros transfert de l’histoire ?

Un joueur qui a changé de dimension lors du dernier Mondial au Qatar en prenant le leadership des Three Lions, deuxième plus jeune buteur anglais en Coupe du monde derrière Michael Owen, dans un registre beaucoup plus complet. A 19 ans, sa maturité a impressionné. L’ancien milieu des Citizens, Yaya Touré, en tête :

« Bellingham a été la star de tous les matches de l’Angleterre, déclarait-il au magazine The Athletic. Il marque, il passe avec un timing parfait de ses courses box-to-box. A 19 ans, ce qu’il a fait en termes de concentration, de détermination, sa mentalité pour gagner… ce n’est pas normal. Il est maintenant important que tout le monde le protège pour son développement. »

Certains y ont vu une manière de le pousser à rester hors de portée des tabloïds anglais. En le poussant à prolonger son contrat d’une année supplémentaire, Dortmund rêve de le retenir encore un peu, à moins qu’ils préparent le plus gros transfert de l’histoire du football.

Tom Boissy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi