samedi 13 juillet 2024

Pourquoi les sponsors s’arrachent Antoine Dupont

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Depuis qu’il a fait éclater son talent au grand jour, Antoine Dupont est devenu une figure emblématique de son sport. La Coupe du monde lui a permis d’entrer dans une nouvelle catégorie de sportifs capables de rassembler au-delà du rugby.

Dire qu’Antoine Dupont est devenu une icône de son sport est un euphémisme. Meilleur joueur de la planète rugby en 2021, le capitaine de l’équipe de France suit les pas de ses illustres aînés comme Sébastien Chabal ou encore Frédéric Michalak. Ses résultats sportifs y sont forcément pour beaucoup et notamment ses titres remportés avec le Stade Toulousain et l’équipe de France.

1 815 000 € de contrats pour Dupont

Mais Dupont est aussi une gueule et une personnalité à part qui ne cache pas son caractère de véritable touche-à-tout qui n’oublie pas pour autant qu’il reste un sportif avant tout.

Un pactole qui lui permettrait de gagner 1 815 000 euros bruts par an, dont 1 M€ grâce à ses contrats publicitaires. Si certaines marques ont profité de leur proximité avec l’équipe de France (Puressentiel, Apple) ou le Stade Toulousain (Peugeot), d’autres se sont associés à Dupont après le Grand Chelem 2022 comme la colle Sikaflex ou profitant de la Coupe du Monde 2023 pour valider la popularité d’Antoine Dupont dans l’Hexagone. Volvic n’a pas hésité à ressortir sa mythique publicité en remplaçant Zinedine Zidane par Antoine Dupont.

La preuve que la notoriété du capitaine de l’équipe de France a franchi les terrains. La SNCF a permis à Antoine Dupont de prêter sa voix pour les annonces sur l’ensemble de son réseau durant toute la durée de l’épreuve (8 septembre au 28 octobre).

Tout au long de la Coupe du monde, le visage d’Antoine Dupont était incontournable. Adidas France a depuis longtemps fait du capitaine des Bleus une figure importante de son catalogue. Le Toulousain avait aussi par le passé des contrats avec Serge Blanco, Land Rover ou encore Tissot. Il est aujourd’hui ambassadeur de Peugeot et Puressentiel à la place de Novak Djokovic et Jonny Wilkinson. Excusez du peu.

Figure de mode

« Mon premier moteur, c’est ma curiosité, de pouvoir côtoyer des milieux différents, expliquait-il dans une interview avant le Mondial à l’AFP. J’ai de la chance, grâce à mon sport, d’avoir accès à des expériences uniques donc j’en profite. Cela fait du bien à la tête et à l’esprit de côtoyer des personnes qui n’ont pas les mêmes centres d’intérêt que nous, ça change de notre routine. »

Antoine Dupont a pu juger de sa popularité lors du dernier concert des Enfoirés en 2023. Son image de gendre idéal et d’exemple a également été mis en BD dans une œuvre intitulée « Je serai rugbyman » (Editeur Marabulles), à l’image de Kylian Mbappé ou d’Antoine Griezmann. Il aime aussi jouer les top-models et il a déjà eu l’occasion d’avoir sa propre collection en collaboration avec Alexandre Mattiussi et la marque AMI Paris.

Présent également dans le club des rappeurs toulousains, Bigflo et Oli, du titre « Dernière » avec aussi Olivier Giroud, Esteban Ocon, Stan Wawrinka, Audrey Tcheuméo ou encore Tony Parker, Antoine Dupont valide toutes les cases de la star française. Et Oli ne s’y trompait pas en portant un t-shirt « Dupont Président » à l’occasion du concert du Mondial 2023 au Trocadéro. La preuve que le Ministre de l’Intérieur recueille déjà tous les suffrages.

À LIRE AUSSI : le business de la Coupe du Monde de rugby dans votre mag

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi