samedi 24 septembre 2022

PSG : affaire Neymar/Mbappé, tout un symbole…

À lire

Le nouveau duo fort du sportif, Galtier/Campos, a rapidement réuni Neymar et Kylian Mbappé pour éviter tout embrasement après ce que l’on peut appeler « l’affaire du penalty ».

Christophe Galtier réussit des débuts parfaits avec le PSG. 3 victoires en 3 matchs, 10 buts marqués en championnat, une première depuis 80 ans… Tout roule pour le club de la capitale. Mais les premiers nuages entre Neymar et Mbappé mettent le duo Campos-Galtier en première ligne pour éteindre l’incendie.

C’est une tempête dans un verre d’eau ou un panier rempli de polémiques. En tout cas, le boudeur Mbappé a laissé place au sarcasme de Neymar sur les réseaux sociaux. Les deux hommes se sont rendus coup pour coup en provoquant une histoire aux allures de premier souci pour le PSG.

Le contexte, tout le monde le connaît. Mbappé a raté son penalty contre Montpellier, Neymar marquera le second. Cependant, le souci débute avec la prise de responsabilité de Neymar. Le Brésiien décide de prendre la main et marque à sa manière. De quoi mettre le doute au champion du monde français.

Mbappé se mue en boudeur pour le reste de la soirée, ce qui n’a pas échappé aux caméras. Officiellement, selon RMC, la cause de la mauvaise soirée de notre « kiki » sont des soucis personnels, or, rien n’a été établi dans ce sens. Simplement un joueur à court de rythme, pas dans son assiette ? C’est aussi une hypothèse…

Verratti, la pirouette médiatique

Christophe Galtier décide de sortir le n°7 du PSG à dix minutes de la fin. Malin, l’ancien coach de l’OGC Nice en fera de même avec Neymar à la 86ème minute. Galtier joue les équilibristes. Il sait que les égos qu’il a sous ses ordres ont un poids immense.

Pour éteindre l’incendie Mbappé, c’est d’abord Sergio Ramos qui décide de détendre l’atmosphère à sa manière, peine perdue. Verratti ira de son petit commentaire : « C’est bien quand Kylian est énervé, il sera plus fort » dixit l’Italien. Une jolie phrase qu’il faut lire entre les lignes.

Car à Paris, tout le monde le sait, la prolongation de Mbappé a forcément un impact sur le sportif et donc le terrain. Bien entendu, Saber Desfarges détaille sur Twitter les raisons de ce petit mal-être. Le journaliste vise juste.

Neymar, la provocation maline

Tard dans la nuit du match PSG-Montpellier, les Brésiliens n’ont pas manqué de souligner le bémol Mbappé sur les penaltys. Le numéro 10 brésilien a titillé son coéquipier en « likant » plusieurs tweets sur le contrat de Mbappé, ses responsabilités, notamment concernant les penalties…

En outre, certaines clauses ont forcément un lien avec le sportif. Neymar le sait mieux que quiconque et les contrats dans le football ne restent pas longtemps secret.

Cette provocation, ce match de ping-pong entre les deux hommes allume un incendie que Campos et Galtier ont éteint rapidement. L’entraineur et le conseiller sportif du club de la capitale ont réuni les deux hommes dimanche.

Dans un souci de ne pas laisser pourrir la situation, Galtier met en avant ses qualités humaines et un management de crise très utile. C’est aussi pour ça qu’il a été choisi.

Là où Pochettino évacuait d’un revers de main tout problème, Galtier, plus soutenu par Campos que son prédécesseur par Leonardo, règle le souci en interne comme dans les grands clubs. Real, Bayern ou le Barça ont une expérience en la matière que le PSG découvre.

Galtier et Campos, l’art de manager

C’est toute la réussite de Galtier en ce début de saison. L’homme sait ce qu’il fait. Il est une référence en management, moins sur le plan tactique. Mais l’on dit pareil de Zidane, ce qui ne l’a pas empêché de gagner 3 Ligue des Champions.

Les joueurs sont fans de Galtier alors que beaucoup avaient des doutes. Il a éliminé les préjugés sur sa venue et c’est remarquable. On peut ne pas aimer le bonhomme, ou le choix. Force est de constater que le duo qui a fait gagner Lille a tous les atouts pour grandir et faire grandir le PSG.

Car si l’on attache de l’importance au nom, il faut plutôt cerner les résultats et le parcours. En somme, Galtier a été la surprise à Lille, une déception à Nice, mais à Paris, il peut s’éclater comme jamais.

D’ailleurs, la réunion de dimanche dernier a clos l’incident entre les deux hommes et par la même occasion le feuilleton médiatique. Comme quoi, l’art de manager, c’est aussi la réussite d’un entraineur pour le bien du groupe.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi