mercredi 17 juillet 2024

PSG : énorme retournement de situation pour Kylian Mbappé !

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Une chose est sûre : le feuilleton Mbappé n’a pas fini de faire couler de l’encre et d’animer les apéros… Une nouvelle tendance se dégage.

Depuis que le prodige de Bondy a annoncé qu’il ne comptait pas prolonger son contrat, qui prend fin en juin 2024, on peut lire tout et n’importe quoi. Notamment en provenance d’Espagne, où on est des grands spécialises du genre. Un temps, le Real veut mettre 250 millions sur la table pour l’arracher à Paris, un temps il a décidé d’attendre 2024 pour le recruter gratuitement… 

LIRE AUSSI : El Chadaille Bitshiabu : un cas compliqué

Pendant ce temps-là, le capitaine des Bleus semble imperturbable et clame haut et fort qu’il veut rester à Panam. Pour toucher une énorme prime dans un an ? Pour espérer (encore une fois), gagner la Ligue des Champions ? Difficile de s’y retrouver…

Est-ce vraiment l’intérêt du PSG de le vendre aujourd’hui ?

Et l’intérêt du PSG dans tout ça ? Ne serait-il pas de le vendre dès maintenant, quitte à baisser le prix (à 100 millions par exemple), pour ne pas se retrouver marron l’été prochain ? Economiquement, c’est une évidence. Sportivement, ça se discute. D’accord, un départ du n°7 parisien permettrait au club de partir sur un nouveau projet, mais Mbappé ne peut-il pas justement être le lien parfait pour passer d’un projet à un autre ? Son image, son statut ne méritent-elles pas de sacrifier 100 millions ? Après tout, le Qatar n’est pas à cela près. Et puis qui sait, ne dit-on pas qu’il ne faut jamais dire jamais ? 

Qui sait si une belle saison 2023/2024, avec des vraies plus values, arrivées cet été ne feront pas changer d’avis notre Kiki ?

Il reste une autre solution, prônée par certains : le forcer à accepter un départ, ou de ne plus le faire jouer. Une option autant inhumaine qu’absurde et impossible à appliquer. 

Une prolongation de 2 ou 3 ans évoquée, avec une promesse de départ

D’abord et surtout, parce qu’un contrat est fait pour être respecté. Si Kylian Mbappé a signé jusqu’en 2024, rient ne l’oblige de jouer jusqu’en 2025 en signant un nouveau contrat. Et puis qui sait si un club veut réellement mettre 200 millions sur la table pour recruter un joueur de 24 ans, libre dans un an ? Même si cela vous donne la garantie de le récupérer maintenant face à une forte concurrence en 2024… On ne peut donc pas forcer Mbappé à partir, alors qu’il n’y a pas de grosse proposition. Et si c’est pour gratter quelques dizaines de millions, le Qatar ne doit pas s’abaisser à ça. 

La dernière solution, qui semble prendre du poids ces derniers jours est de prolonger Kylian Mbappé de deux ans minimum (jusqu’en 2026 serait mieux) et de lui promettre d’ouvrir la porte à un départ, un an avant la fin du contrat.

Ajouter cette clause sur un départ (lui-même s’engageant à ne pas bloquer un transfert) est finalement la seule qui tient la route pour permettre au PSG d’avoir une visibilité sur l’avenir de l’équipe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi