mercredi 21 février 2024

PSG : la magie Ousmane Dembélé, « le joueur le plus déséquilibrant du monde »

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

PSG – NEWCASTLE (MARDI, 21H)

La magnifique semaine d’Ousmane Dembélé (buteur avec les Bleus et auteur d’un incroyable but avec le PSG) est de bon augure avant la réception de Newcastle mardi, en Ligue des Champions.

Même s’il ne laissait voir aucun signe de frustration, Ousmane Dembélé est soulagé. Le 24 novembre, lors du sommet de la Ligue 1 contre Monaco, l’ancien joueur du Barça a inscrit son premier but avec le PSG. Quelques jours après avoir trouvé le chemin des filets avec les Bleus (contre Gibraltar, le 18 novembre).

A LIRE AUSSI : Florian Wirtz (Leverkusen), priorité du PSG

Une réponse forte à ceux qui avaient besoin de ces buts pour justifier son apport dans sa nouvelle  équipe, où avec l’équipe de France. Depuis le début de saison, l’ailier international avait déjà régalé les amoureux du foot de ses gestes de grandes classes, mais son manque d’efficacité venait toujours tout gâcher.

Ceux qui, à juste titre, s’inquiètent de voir l’OGC Nice tout en haut la Ligue 1, sont les premiers pourtant à critiquer un joueur offensif en manque d’efficacité. Ils ont du mal à se satisfaire des envolées techniques, des accélérations foudroyantes ou des dribbles magiques du natif de Vernon, au destin magique. Ces gestes qui nourrissent notre passion.

Luis Enrique : « Le joueur le plus déséquilibrant du monde »

Ousmane Dembélé, c’est Luis Enrique, son entraîneur au PSG, qui en parle le mieux. « Son but, c’est 100% du pur Dembélé », explique le technicien espagnol. « Un contrôle du gauche avec l’extérieur de la cheville et une frappe spectaculaire du droit qui se loge dans le haut du but. Ce but vient le récompenser, c’est bien. Malgré tout le bruit qu’il y avait autour de lui, je suis enchanté de ce que fait Ousmane depuis le premier jour. » Luis Enrique dresse un portrait flatteur de son attaquant. « Il est le joueur le plus déséquilibrant du monde selon moi, aucun doute. Il joue toujours pour faire mal à l’adversaire, pour donner des passes décisives, pour éliminer des joueurs et générer de la supériorité ».

Né d’un père d’origine malienne et d’une mère sénégalo mauritanienne venue d’un petit village du sud de la Mauritanie, Ousmane Dembélé et sa famille ont fait le premier gros choix de sa carrière à l’âge de 13 ans. Passé de l’ALM Evreux au FC Evreux, il n’est pas encore un adolescent  quand il part pour Rennes, refusant les approches de Caen et Le Havre. Pour ne pas qu’il soit déstabilisé et qu’il conserve ses repères familiaux, sa mère, son frère et ses deux sœurs le suivent en Bretagne.

Un joueur de caractère qui sait ce qu’il veut

Très vite, Ousmane décide de prendre son destin en main. Après avoir éclaboussé le championnat de CFA 2 avec la réserve (saison 2014/2015), le Stade Rennais lui déroule le tapis rouge pour lui faire signer son premier contrat professionnel. Au terme d’âpres négociations (qui passeront par un boycott de l’entraînement), alors que Sallzburg et Benfica veulent le recruter, celui qui Philippe Montanier a intégré à la préparation de l’équipe première, finit par signer le fameux contrat… le 1er octobre.  Un mois plus tard, il joue son premier match en Ligue 1 et quinze jours après, il inscrit son premier but. La carrière d’Ousmane Dembélé prend son envol. Et va monter très haut.

Après avoir bouclé sa première saison professionnelle avec 12 buts inscrits et 5 passes décisives, c’est déjà l’heure du départ. C’est le Borussia Dortmund qui pose 35 millions d’euros sur la table pour enrôler le Rennais. IL s’engage pour cinq ans avec l’un des clubs phares de Bundesliga et très vite, justifie son transfert. S’il n’est déjà par reconnu pour son efficacité devant le but, il fait 20 passes décisives en 49 matchs (pour 10 buts). Son entente avec Pierre-Emerick Aubameyang, arrivé trois ans plus tôt en provenance de Saint-Etienne, fait des merveilles. Associé au Français, le Gabonais réussira sans doute la meilleure saison de sa carrière, avec 38 buts en 41 matchs, toutes compétitions confondues. Ce duo permet à Dortmund de terminer 3ème et de jouer la Ligue des Champions.

C’est en préambule de cette fameuse saison qu’Ousmane Dembélé, qui a fait le bonheur de toutes les sélections de jeunes, fait ses grands débuts en Equipe de France. Le 1er septembre, après un Euro 2016 qui s’est terminé par une défaite frustrante en finale, Didier Deschamps le lance contre l’Italie, en match amical. A cette époque, les Bleus s’appellent Gameiro, Kondogbia, ou encore Lacazette, Fekir, Cabaye (dont les forfaits de dernière minute entraîneront sa sélection). Une autre époque.

Une prolongation bien négociée avec le Barça

Mais Ousmane sait ce qu’il veut et ne veut pas s’arrêter là. Quand Neymar quitte le Barça, en août 2017 et que les Catalans veulent faire de lui son remplaçant, il ne veut surtout pas manquer l’occasion. Prêt à tout pour quitter l’Allemagne, il va encore au conflit avec son club. Tout finit bien pour les deux parties. Le Barça lâche 135 millions d’euros pour le récupérer. Il n’aura finalement joué qu’une saison en Bundesliga.

Son passage à Barcelone va durer beaucoup plus longtemps, mais ne sera pas toujours un long fleuve tranquille. Entre ses blessures récurrentes, une hygiène de vie pas toujours en accord avec un athlète de haut niveau, et des épisodes tendus à l’approche de la fin de son contrat, celui qui est devenu champion du Monde en 2018, va rester 6 saisons en Catalogne.

Depuis son arrivée à Rennes, à l’âge de 13 ans, le petit Ousmane a pris de l’assurance, et négocie particulièrement bien sa prolongation au Barça, signée en 2022. Il ajoute deux ans à son bail, mais avec une clause qui lui permet de quitter le club un an plus tard, si un club pose 50 millions sur la table, avant le 31 juillet de l’année. C’est comme ça que le PSG parvient à l’arracher aux Espagnols, très agacés de laisser partir un joueur acheté 135 millions pour beaucoup moins de la moitié !

Le gros coup du PSG

Le PSG, qui a choisi de changer de cap, en poussant Messi, Neymar et Verratti vers la sortie, réalise un très beau coup, en faisant signer un contrat de 5 ans à l’ailier international de 26 ans. Une opportunité qui a pu se concrétiser par la volonté du champion du monde de jouer pour son club du cœur, lui qui a grandi dans l’Eure, à quelques kilomètres de l’Ile de France. 

Sous le maillot du PSG, Ousmane Dembélé est fidèle à lui même. Instinctif, brillant, rapide… Mais toujours en manque d’efficacité devant le but (de chance aussi) et parfois trop dribbleurs et individualiste. Le 24 novembre dernier, son magnifique but avec le PSG, résume tout ça. « J’ai choisi de tirer en force (Il avait très peu, voir aucun autre solution, NDLR), d’habitude cela ne me réussit pas trop, mais là, ça m’a réussi ». Si la réussite l’accompagne enfin, il va faire mal, très mal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi