mercredi 22 mai 2024

PSG : Leo Messi, le mauvais procès

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Si on avait dit, en début de saison, que Leo Messi aura été 35 fois décisifs en 32 matchs, dont 8 fois en 7 matchs de C1, les supporters du PSG auraient sans doute signé des deux mains.

Alors que le projet du PSG est sérieusement remis en question, il y a un joueur qui se trouve au cœur de tous les débats : Lionel Messi. Transparent dans les deux confrontations contre le Bayern, le champion du monde argentin est pointé du doigt par les suiveurs du club. A l’heure ou la prolongation de son contrat est en pleine négociation, le manque d’efficacité de La Pulga dimanche face à Rennes (venu gagner au Parc, 2-0) n’a fait qu’accentuer encore un peu plus les critiques à son égard.

Au cours des 32 matchs joués avec le PSG depuis le début de la saison (toutes compétitions confondues), Messi a été décisif 35 fois, soit plus d’une fois par match. Que ce soit par la passe (17 passes décisives) ou par le but (18 buts). De très bonnes stats, C1 comprise, avec 8 actions décisives en 7 matchs joués (4 buts et 4 passes). Depuis le début de la saison, Leo Messi est donc décisif, 1,09 fois par match. Lors de sa dernière saison au Barça (2020/2021), l’Argentin avait été décisif 50 fois, en 47 matchs, soit 1,06 fois par match.

Le problème, c’est que Lionel Messi a été recruté pour faire encore grandir le club, ce qui n’est pas le cas. Avec Messi, le PSG a été éliminé deux fois en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Si sa prolongation de contrat fait débat aujourd’hui, c’est surtout en raison de l’investissement qu’elle représente. Charges et primes comprises, l’Argentin coûte environ 80 millions d’euros par an. Une somme qui permettrait au club de la capitale de recruter plusieurs joueurs à même de renforcer l’effectif.

Les supporters ont eu raison de ne pas siffler Leo Messi

Si les supporters ont eu raison de ne pas commettre deux fois de suite la même erreur, c’est parce que le vrai coupable de cette situation n’est pas Lionel Messi, mais bien les dirigeants parisiens. Depuis l’arrivée de la Pulga, tout a été fait pour expliquer que le joueur de 35 ans (il en aura 36 en juin) était celui qui pouvait faire gagner la Ligue des Champions à Paris.

Le problème, c’est que même le Messi de 2015 (85 fois décisif en 57 matchs !) ne pouvait pas faire gagner la Ligue des Champions à ce PSG.

A LIRE AUSSI : un rôle pour Wenger au PSG

C’est pour cette raison essentiellement que la question de la prolongation du Septuple Ballon d’Or doit être débattue. Sans aller dans l’extrême. Dans quelque sens que ce soit.

Prolonger Messi, pourquoi pas. Mais pour l’utiliser différemment et à la seule condition qu’il ne soit pas un frein au recrutement de renforts adaptés aux besoins.

Ce qui est dommage aujourd’hui, c’est que le débat sportif n’a pas sa place. Ou n’est pas utilisé avec lucidité. Beaucoup de très bons joueurs en Europe aimeraient avoir les stats du n°30 du PSG. La question est surtout de savoir ce qu’on peut en faire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi