mercredi 21 février 2024

PSG : Marco Asensio, un retour capital

PSG - MONACO (vendredi, 21h)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

PSG – MONACO (vendredi, 21h)

Excellente nouvelle pour le PSG avant Monaco (vendredi) et Newcastle (mardi) : Marco Asensio va faire son retour dans le groupe, après plus de deux mois d’absence.

Quand son arrivée, libre, au PSG a été annoncée, Marco Asensio a suscité quelques interrogations.  Comment le Real Madrid pouvait-il laisser partir un double vainqueur de la Ligue des Champions, trois fois vainqueur de la Liga, à seulement 27 ans. « C’est un simple remplaçant, le club n’a pas fait tout ce qu’il fallait pour le garder », pouvait-on entendre alors du côté espagnol, dont les plus agacés par ce transfert, nous nous promettaient un échec total.

A LIRE AUSSI : TRANSFERTS : Florian Wirtz, priorité du PSG

Pourtant, en y regardant de plus près, on s’aperçoit que l’international, passé par Majorque et l’Espagnol, avant de rejoindre la capitale espagnole en 2016, a participé à 43 matchs la saison dernière (toutes compétitions confondues), inscrivant au passage 12 buts. Sur les trois dernières saisons, c’est 128 matchs joués avec le Real (30 buts).

Frappe de balle, présence athlétique, technique… Marco Asensio est précieux

Très vite, le natif de Palma a montré que, si les stats ne veulent pas tout dire, elles se trompent rarement. D’abord utilisé sur un côté, ce qui ne fut pas une très grande réussite, son positionnement dans l’axe, en « faux 9 » ou « 9 ½ », selon les termes tactiques employés, a montré qu’il pouvait apporter beaucoup à ce PSG.

Frappe de balle impressionnante, capacité à remporter beaucoup de duels, technique au dessus de la moyenne… l’international espagnol marque deux fois et fait une passe décisive, en trois matchs, avant de se blesser sérieusement avec la sélection, le 8 septembre contre la Georgie. Au total, plus de deux mois hors des terrains et 12 matchs manqués pour Asensio, dont le retour à l’entraînement, il y a une vingtaine de jours, a été particulièrement apprécié par Enrique.

Même si l’entraîneur espagnol avait décidé de prendre son temps pour l’intégrer de nouveau dans le groupe. «Il est sorti de l’infirmerie et pourrait rejoindre le groupe, mais il doit retrouver une condition physique optimale », expliquait Luis Enrique avant le match à Reims (12ème journée, le 11 novembre).

13 jours plus tard, sa présence dans le groupe pour la réception de Monaco, quatre jours avant un match capital contre Newcastle, apporte des solutions intéressantes à l’entraîneur du PSG. « S’il évolue davantage sur le couloir, il peut se replier vers l’intérieur et créer une supériorité numérique. Sur le flanc gauche, avec son pied naturel, il peut déborder vers l’extérieur. Il a également la capacité d’apporter de la supériorité entre les lignes, tout en offrant une option différente en pointe »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi