lundi 3 octobre 2022

OL : quand Aulas refusait un échange Tony Vairelles – Cristiano Ronaldo…

À lire

Alors tout jeune joueur du Sporting Portugal, Cristiano Ronaldo était supervisé par les plus grands clubs du monde. Il y a 19 ans, la future légende portugaise a tapé dans l’œil de l’Olympique Lyonnais. Récit d’un transfert raté à l’OL.

Le 14 juillet 2002, en match de préparation, Cristiano Ronaldo, 17 ans, effectue ses premiers pas en pro sous les couleurs du Sporting Portugal. L’adversaire du jour : l’Olympique Lyonnais. Après la rencontre, la presse portugaise s’emballe pour le nouveau venu : « Retenez son nom. Il va vite avec le ballon, possède d’impressionnantes qualités de dribble et pense toujours à marquer ».

À l’époque, Lyon, qui vient d’être sacré champion de France pour la première fois de son histoire, s’appuie en attaque sur Sonny Anderson, Sidney Govou et Pegguy Luyindula. Mais aucun de ses joueurs offensifs n’est le principal protagoniste de l’invraisemblable histoire.

L’OL dément avoir refusé cet échange, mais…

C’est Tony Vairelles, de retour d’un prêt à Bastia, qui est au cœur de ce dossier. Car Laszlo Bölöni, entraîneur du Sporting Portugal, aimerait alors à l’époque récupérer l’attaquant, dont il avait participé l’éclosion à Nancy. Selon le joueur, le Sporting aurait alors proposé un échange avec Cristiano Ronaldo, ce que l’OL aurait refusé !

À l’époque, le club avait démenti, mais Jean-Michel Aulas a récemment donné une autre version de l’histoire dans Tuttosport : « J’avais essayé de l’acheter au Sporting, mais malheureusement sans succès. » L’Olympique Lyonnais ne peut que s’en mordre les doigts.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi