jeudi 23 mai 2024

Quand le marché des entraîneurs part dans tous les sens…

À lire

Jürgen Klopp ne savait pas qu’en annonçant la fin de sa carrière à Liverpool il déclenchera une valse des entraîneurs bien plus grande qui touche tous les championnats. De la Premier League jusqu’en Italie, il va y voir du mouvement et pas qu’un peu.

Liverpool, Chelsea, Tottenham et sûrement Manchester United, ces 4 clubs vont changer de leader dans quelques semaines. La Premier League n’avait jamais autant misé sur une instabilité des entraîneurs en une saison. Surtout, seul Arsenal et Manchester City vont rester en mode stabilité pour le moment.

Liverpool va dire au revoir à Klopp dans quelques semaines. Le mythique entraîneur des Reds depuis 2015 a dit sop après 9 ans sur le banc d’Anfield. Une longévité extraordinaire que seul Pep Guardiola est en train de rejoindre dans le football moderne.

À Chelsea, Pochettino ne semble plus dans les plans des investisseurs américains. Le club de Londres changera à coup sûr de manager général dans les prochaines semaines.

Tottenham ne sera pas en reste puisque le club du nord de Londres ne sait pas s’il conserva Postecoglou ? La tendance est quand même à une deuxième saison su le banc des Spurs.

Quid de Manchester United ? L’arrivée de Radcliffe dans le capital des mancuniens signifie aussi de gros changements à venir. Ten Hag pourrait sauter de la maison si le patron d’Ineos décide de mettre en place une nouvelle politique sportive. Clairement, la tendance est à un départ du Néerlandais en fin de saison. La question, qui pour lui succéder reste un mystère.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du foot dans votre mag

En Bundesliga, le Bayern patine pour chercher un nouveau boss

Le Bayern Munich arrivera t-il à se trouver un nouveau coach après le départ de Tuchel en fin de saison. Eux qui ont consommé 3 entraîneurs en l’espace de 5 ans après Flick, Nagelsmann et maintenant Tuchel. Cela fait beaucoup trop pour le club allemand qui a pourtant été adoubé pour sa stabilité.

Pour l’heure, aucun grand nom ne se dégage hormis, un certain Zinédine Zidane. Sauf que le Français attend que le téléphone sonne plutôt du côté de l’Italie et la Juve. Nous y reviendrons un peu plus tard. Pour le moment le Bayern patiente, car Zidane doit aussi composer un staff et faire avec la grosse organisation du Bayern Munich. Si son nom tient toujours la corde, Zidane a l’option de la patience.

Le club de la Bavière pourrait cependant s’appuyer sur d’autres noms comme Pochettino ou bien Ten Hag qui serait le deuxième Hollandais après Louis Van Gaal à prendre le banc du club munichois.

En Italie, Allegri et Pioli sur le départ de la Juve et de Milan

L’Inter a décroché sa vingtième couronne nationale. En s’imposant comme un symbole contre le Milan à San Siro. Les Intéristes ont maîtrisé de bout en bout leur championnat avec Inzaghi qui sera encore là l’an prochain.

En revanche pour Pioli ce sera la fin de l’aventure milanaise. Dans l’incapacité de se mêler à la lutte pour le titre, l’entraîneur italien aura tout de même redonné des couleurs à Milan pendant son mandat. Désormais, c’est une nouvelle page qui se tourne pour l’Italien qui devrait avoir quelques prétendants.

À Turin aussi, la météo va changer. Allegri devrait laisser son fauteuil sauf retournement de situation. L’entraîneur italien n’a plus le vent avec lui et les fans de la Vieille Dame sentent bien que son aventure sera la dernière avec la Juve.

Pour avoir un entraîneur qui relance la machine de la Vieille Dame, le nom de Zinédine Zidane circule avec insistance du côté de Turin. Un choix pas si anodin et qui pourrait correspondre au projet de Zizou de rester au moins deux ans sur le banc de la Juve.

La Ligue 1 vers un grand chambardement ?

Haise, Fonseca, Sage, Gasset, ils sont au moins 4 à avoir un petit oeil sur leur futur. Sans évoquer les autres noms de la Ligue 1 dont leur avenir reste incertain. Pour l’heure, ces quatre noms vont passionner le marché des transferts s’il y a départ.

Marseille se cherche un entraîneur et aimerait bien voir Fonseca débarquer. Lyon devrait conserver Pierre Sage pour stabiliser le club et assurer une continuité. D’autant plus, que le club a redressé la barre de façon spectaculaire. Cependant, tout devrait se jouer après la finale de la Coupe de France.

Quant à l’OM, Gasset sera parti et on le sait, Galtier devrait suivre sur le banc phocéen. En tout cas toutes les pistes mènent à lui et personne d’autre. Car Fonseca ne sera pas dans l’optique de venir à Marseille en ayant l’instabilité comme épée de Damoclès sur la tête. Reste que le mois de mai sera décisif pour le TOP 10 de la Ligue 1 dans les prochaines semaines.

À LIRE AUSSI : le mercato des bancs va commencer

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi