lundi 4 mars 2024

Real, Barça, City, United et Chelsea : les vérités sur l’avenir d’Erling Haaland

À lire

De nouveau auteur d’un doublé ce week-end dans le très important match pour la Ligue des Champions remporté à Wolfsburg par Dortmund, Erling Haaland a l’Europe du foot à ses pieds. Le point complet sur la situation du Norvégien.

Alors que l’on sait le Real Madrid et Barcelone sur les traces du Norvégien qui a déjà trouvé le chemin des filets à 35 reprises en 34 matchs cette saison toutes compétitions confondues, les deux géants espagnols ne sont pas les seuls sur le coup. Les deux clubs de Manchester et Chelsea pourraient aussi venir à la charge avec des arguments. Le point complet sur la situation du Norvégien.

Encore sous contrat jusqu’en 2024 avec le Borussia Dortmund, Erling Haaland est valorisé à hauteur de 110 millions d’euros par le site spécialisé Transfermarkt (Dortmund réclame officiellement 108 millions), mais son prix grimpe en fonction des primes importantes réclamées à la signature. On parle de 50 millions : 20 millions pour Raiola et 30 pour le joueur. Si une clause libératoire de « seulement » 75 millions d’euros est régulièrement évoquée, elle ne sera pas activée avant 2022.

Le Real Madrid joue au poker menteur

Bien malin celui qui peut dire les moyens dont disposera le Real cet été pour les transferts. Alors que les Merengue n’ont rien dépensé cet hiver, le message véhiculé est flou. Un jour Florentino Perez dit que son club va mourir pour justifier la création de la Superligue, allant même jusqu’à préciser que cela aura des conséquences importantes sur le mercato, et le lendemain, il affirme avoir trouvé une banque qui va lui prêter l’argent nécessaire pour recruter. Toutefois, entre Haaland et Mbappé, le club espagnol a choisi le Français et repousserait l’arrivée du Norvégien à la saison prochaine. A moins que d’ici là, il se soit engagé ailleurs…

Transfert impossible au Barça

Au début du printemps, la tournée espagnole de Mino Raiola et le papa du joueur est passée par Barcelone. Le célèbre agent de joueurs répondait à l’intérêt du club catalan poussé par Messi à se renforcer cet été. Désireux de voir son n°10 prolonger, Laporta ne lui refuse rien et a voulu montrer qu’il était sur le coup. Mais dans les faits, le transfert est impossible. Surendetté (on parle de 900 millions d’euros de dettes), le Barça n’a pas les moyens de s’offrir le Norvégien.

Manchester City joue l’intox

Kun Agüero (en fin de contrat) sur le départ après une saison perturbée par les blessures, l’équipe de Guardiola a besoin d’un grand buteur pour passer un nouveau cap. Enfin… si on en croit les observateurs, parce que le coach catalan, lui, ne cesse de répéter que son club n’a pas les moyens de recruter une star et qu’il se débrouille très bien sans véritable buteur. N’empêche que le club anglais reste une possible terre d’accueil pour le joueur de Dortmund dont le jeu semble fait pour la Premier League. Et contrairement à ce que soutient Guardiola, City est un des rares clubs qui a les moyens de s’offrir le Norvégien.

Trop cher pour Manchester United ?

Longtemps sur le dossier, le deuxième club de Manchester se serait retiré. Motif ? Le salaire exigé par Mino Raiola pour son poulain : un million d’euros par semaine ! Ce serait tout simplement, et de loin, le plus gros salaire jamais vu en Premier League. Une somme qui freine les véléités des Mancuniens. Pour le moment ?

Chelsea a un plan

Fin mars, la presse anglaise révélait que Thomas Tuchel poussait Timo Werner vers la sortie. Recruté l’été dernier contre la somme de 53 millions d’euros, l’ancien buteur de Leipzig éprouve les pires difficultés à s’épanouir en Premier League où l’étiquette de « recrue de Lampard » lui colle à la peau. Selon le Sunday Express, Tuchel aurait demandé à Roman Abramovitch de s’attacher les services d’Haaland pour le remplacer.

L’idée est de proposer l’attaquant allemand dans la transaction, ce qui permettrait de faire baisser d’environ 65 millions le prix du Norvégien. Dortmund de son côté récupèrerait un joueur habitué daux joutes de la Bundesliga, avec 86 buts inscrits en quatre saisons sous le maillot de Leipzig.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi