dimanche 26 mai 2024

Retour sur le 23ème journée de Ligue 1 : la journée des buteurs, Falorin Balogun en tête

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Le très jeune buteur anglais de Reims, Falorin Balogun, a marqué son 15ème but de la saison, face à Troyes. C’est plus fort encore que les doublés de Ben Yedder contre le PSG (3-1 pour l’ASM) ou David face à Strasbourg (2-0). Le Rémois devance aussi Lacazette, buteur contre Lens (2-1) avec l’OL.

En marquant l’un des 4 buts du Stade de Reims contre Troyes (victoire 4-0) dans le derby, Falorin Balogun s’est offert le droit de rester tout seul seul en tête du classement des buteurs de la Ligue 1. Pourtant, derrière, ça pousse fort, avec les doublés de Ben Yedder et David, ou encore, le but de Lacazette.

A LIRE AUSSI : L’OM peut-il vraiment être champion aux dépens du PSG ?

Celui qui s’est fait connaître le 29 janvier dernier en égalisant au Parc, à la dernière seconde des arrêts de jeu, a, depuis, inscrit 3 autres buts. Un doublé contre Lorient (21ème journée) avant son but contre Troyes aujourd’hui.

Le joueur de 21 ans (et oui, seulement 21 ans !), qui a la particularité d’être né à New-York, avoir des origines nigériane et la nationalité anglaise, n’en finit plus d’impressionner. A commencer par Mikel Arteta, son entraîneur à Arsenal, qui l’a prêté cette saison à Reims.

L’OM le suit de près

« Je suis vraiment heureux pour lui car il mérite ce qui lui arrive. Quand on regarde les chiffres et ce qu’il fait, c’est tout simplement incroyable. C’est très rare de voir cela. Mais il a quelque chose de spécial » a expliqué l’entraîneur espagnol, en conférence de presse.

International anglais dans les catégories de jeunes, le Rémois est déjà suivi de près par les Etats-Unis et même le Nigéria, qui scrute son arbre généaligique. Il est aussi dans le viseur de clubs comme Villarreal, le Milan AC ou l’OM, en France. Mais à ce rythme, plusieurs autres prétendants ont déjà commencé à frapper à la porte des Gunners. « Le plan, c’est qu’il termine son prêt, que l’on évalue sa situation et la nôtre, que l’on s’asseye et que l’on planifie le prochain chapitre de sa carrière », annonce Arteta. Reims de son côté, compte bien tenter sa chance aussi pour un deuxième prêt, mais sans y croire vraiment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi