mercredi 22 mai 2024

Rétro 1994 : l’incroyable histoire du transfert de Marc-Vivien Foé à Lens

À lire

Le RC Lens n’aurait pas dû être le premier club européen de Marc-Vivien Foé. Le milieu camerounais devait signer à Auxerre, mais les dirigeants lensois l’ont rapatrié dans le Nord face à des Auxerrois dépités et impuissants.

Dès ses premiers pas dans le football au Cameroun, ses éducateurs ont vu que Marc-Vivien Foé était destiné à faire une belle carrière. Ce n’est donc pas une surprise si, en 1994, après avoir brillé dans son pays, au Canon de Yaoundé notamment, Marc-Vivien Foé s’apprête à s’envoler pour l’Europe.

Il est l’un des milieux les plus prometteurs de sa génération, plusieurs clubs l’ont supervisé, notamment des clubs anglais et le veulent, mais il a choisi Auxerre, club avec lequel il a signé un précontrat. Tout est prêt afin que le milieu camerounais prenne les clés de l’entrejeu bourguignon.

Il s’agit d’un choix cohérent, Auxerre mettra tout en œuvre afin qu’il s’intègre rapidement et qu’il n’ait pas le mal du pays. Le club a vu passer de nombreux joueurs étrangers qui ont réussi, cela conforte l’entourage du joueur de l’envoyer dans ce coin de France où il pourra se concentrer sur le football et sur sa progression.

Marc-Vivien Foé dans un premier temps à Auxerre

Auxerre semble la destination idéale pour lui, les jeunes africains s’épanouissent dans l’Yonne, le club les met dans les meilleures conditions pour s’imposer. Foé est précoce, à 18 ans il remporte la Coupe du Cameroun.

Il devient rapidement international en 1994 et participe à la Coupe du Monde 1994 aux Etats-Unis. Tout est prêt pour que sa carrière prenne son envol dans l’Yonne. Mais c’est sans compter sur la détermination lensoise. Le club le suit également depuis plusieurs mois. Une délégation lensoise menée par Jean-Luc Lamarche se rend à Yaoundé pour rencontrer le joueur, le faire changer d’avis et obtenir sa signature.

Lens a gagné son match face à Auxerre et à Guy Roux pendant que l’entraîneur bourguignon est aux Etats-Unis pour commenter la Coupe du monde de foot. Il ne se rend compte de rien. Les Lensois ont fait preuve de culot, le destin de Marc-Vivien Foé a basculé. A l’instar d’Auxerre, Lens possède une forte tradition de joueurs étrangers et africains.

Jean-Luc Lamarche se rend à Yaoundé pour rencontrer le joueur, le faire changer d’avis et obtenir sa signature

Dans le Nord, le Camerounais s’épanouit au fil des saisons après une période d’adaptation logique et une forte concurrence à gérer, il devient l’un des meilleurs milieux de terrain européens et décroche le titre de champion de France en 1998. Son physique et son abattage au milieu impressionnent à chacune de ses sorties.

L’année du titre, il est devenu l’un des tauliers de l’équipe. De quoi raviver les regrets auxerrois de s’être fait doubler par les Nordistes dans ce transfert. Un an après le titre de champion de France, Foé cède aux sirènes anglaises en s’engageant avec West Ham. Il était suivi par Manchester United, mais il s’est blessé au péroné lors d’un stage de préparation à la Coupe du monde en France avec sa sélection et le transfert ne s’est pas fait.

En 2000, il doit s’engager avec Liverpool, mais le transfert échoue et il revient en France, à Lyon. Il remporte la Coupe de la Ligue en 2001 et un deuxième titre de champion de France en 2002. Il est ensuite prêté à Manchester City avant que le drame ne survienne en pleine Coupe des Confédérations.

Marc-Vivien Foé perd la vie sur le terrain de Gerland lors du match de la Coupe des Confédérations Cameroun-Colombie. Il s’écroule à la 72ème minute et les secours ne pourront pas le ranimer. A 28 ans, Marc-Vivien Foé a trouvé la mort sur un terrain de foot, en pleine force de l’âge.

Le monde du foot est sous le choc. En guise d’hommage, Lens donnera son nom à une allée aux abords du stade Félix-Bollaert afin que les gens se souviennent qu’il faisait partie des joueurs qui ont offert le seul titre de champion de France au club. Un Lion ne meurt jamais, il dort, un Lensois n’oublie jamais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi