mercredi 24 juillet 2024

[Rétro] Coupe du Monde 2022 : Kylian Mbappé, tout près des étoiles

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Au Qatar, Kylian Mbappé a été au rendez-vous. Leader de l’équipe de France, l’attaquant du PSG a confirmé match après match qu’il était un attaquant hors norme. Malgré la défaite en finale face à l’Argentine de Messi, le Français est aussi le grand vainqueur de ce Mondial 2022.

Pour ses retrouvailles avec la Coupe du monde, Kylian Mbappé est déjà une star mondiale. Les fans se régalent à le voir jouer et la France est forcément la principale candidate au titre mondial grâce au talent de son numéro 10. Même si les Bleus doivent composer sans Paul Pogba et Ngolo Kanté, mais aussi un Antoine Griezmann qui relève la tête après ses années barcelonaises. Karim Benzema lui est également blessé et contraint de finalement quitter le groupe France avant le début de la compétition.

Olivier Giroud récupérant in-extremis sa place en pointe de l’attaque alors que Didier Deschamps avait semblé tourner la page du Milanais. C’est une équipe de France sans certitudes qui se présente au Qatar.

Mais avec Mbappé, la France possède le joueur ultime capable de faire la différence à lui tout seul. Les Bleus tirent encore un groupe facile avec une nouvelle fois l’Australie et le Danemark et la Tunisie pour finir la phase de poules. Pour son premier match, la France tâtonne et doit déjà faire sans Lucas Hernandez, touché gravement au genou sur le but inaugural de Goodwin au bout de 10 minutes. Cependant, ce coup du sort et cet avantage australien permettront à la France de se révolter.

Un début de mondial frustrant pour Mbappé

Après avoir vu Rabiot et Giroud marquer, Kylian Mbappé profite d’un bon ballon de Dembélé pour catapulter le ballon au fond des filets et déjà débloquer son compteur but à la 68ème minute (3-1). Le score allait être de 4-1 quand Mbappé se transforme en passeur décisif pour Olivier Giroud (71ème). Pour sa deuxième rencontre, la France affronte le Danemark. Une réelle opposition et une vraie bataille qui se terminera sur le score de 2-0.

Kylian Mbappé inscrivant au passage son premier doublé de la compétition grâce à une passe en retrait de Théo Hernandez, sur un une-deux d’école, puis une offrande de Griezmann au deuxième poteau pour la cuisse de son coéquipier. Une performance XXL qui ne laissait pas insensible Raphaël Varane à l’issue de la rencontre. « Avoir Mbappé dans son équipe, ça aide ! Il fallait être solide collectivement et mettre dans les meilleures dispositions les joueurs de devant pour qu’ils fassent la différence. C’est un travail collectif, mais c’est toujours le talent qui fait la différence. »

Désormais qualifiée pour le prochain tour, la France laisse Mbappé sur le banc face à la Tunisie avec l’optique de préparer au mieux son 8ème de finale. Mais la défaite 1-0 allait obliger Didier Deschamps à lancer son meilleur buteur. Le score n’allait pas évoluer malgré un but refusé à Griezmann dans les dernières secondes.

La France monte en puissance au Qatar

La France terminant tout de même à la 1ère place de son groupe et Mbappé continuant à écrire sa légende avec 7 buts en 10 matches, une performance rare à 23 ans que seul Pelé avait réussi. Désigné homme du match face à l’Australie et le Danemark, Kylian Mbappé marque aussi ce début de compétition par son absence face aux médias.

Une décision réfléchie qu’il a pu expliquer par la suite. « Ce n’était rien de personnel, je n’avais rien contre les journalistes, j’avais seulement besoin de me concentrer sur ma compétition, sans perdre d’énergie sur autre chose. J’ai appris que la FFF allait avoir une amende (10 000 euros, Ndlr), je m’engage à la payer de manière personnelle. »

Meilleur buteur du mondial

Le 8ème contre la Pologne devient vite une formalité. D’abord passeur sur le premier but de Giroud, qui devient meilleur buteur de l’équipe de France à cette occasion avec 52 buts, Kylian Mbappé continue son festival avec deux buts impressionnants et deux lucarnes face à Szczerny, jusque-là l’un des meilleurs portiers de la Coupe du monde. Après ce match, Mbappé ne cache plus ses ambitions, il veut aller au bout !

« C’est la compétition de mes rêves, j’ai bâti ma saison sur cette compétition, je me suis préparé physiquement, mentalement. Mais on est encore loin de l’objectif qu’on s’est fixé, que je me suis fixé, qui est de gagner. Pour être honnête, le seul objectif, c’est de gagner le Mondial, c’est mon rêve, c’est mon seul rêve, c’est pour ça que je suis venu ici. »

En quarts, la France s’offre une belle affiche face à l’une des meilleures formations du Mondial, l’Angleterre. Dans une chaude ambiance, Mbappé est bien pris, mais voit Tchouaméni et Giroud faire la différence, sans oublier Lloris dans les cages, pour un succès 2-1.

En demi, la France retrouve le Maroc. Largement favorite, l’équipe de Didier Deschamps domine son sujet, mais fait la différence grâce à son leader d’attaque, Kylian Mbappé. Sur son premier tir contré (5ème), Théo Hernandez reprend acrobatiquement et ouvre le score. La France contiendra ensuite les offensives marocaines avant de valider définitivement son ticket pour la finale du Mondial.

Mbappé, le triplé pour l’éternité

Parti dans une série de dribbles, Kylian Mbappé place une frappe déviée par un défenseur vers Randal Kolo Muani qui confirme le succès 2-0 de l’équipe de France. Le 18 décembre, la Coupe du monde s’apprête à vivre un moment d’histoire.

Avec une deuxième finale consécutive, la France retrouve l’Argentine qui compte prendre sa revanche sur le Mondial 2018. Pour la dernière chance de Lionel Messi, l’Albiceleste met la pression sur la France qui voit rapidement Angel Di Maria prendre le leadership, tout d’abord en obtenant généreusement le penalty transformé par Lionel Messi (23ème) puis en marquant le 2-0 avant la pause.

Cette finale va basculer dans un autre monde quand la France obtient un penalty que Kylian Mbappé transforme à 10 minutes de la fin. Dans la foulée, sur un ballon aérien de Marcus Thuram, le génie français transforme par un chef d’œuvre et une reprise de volée magistrale, synonyme d’égalisation (2-2).

Dans la prolongation, Messi replace l’Argentine devant mais, une nouvelle fois, la France profite d’un penalty pour égaliser et voir Mbappé marquer son troisième but de la soirée pour un triplé rare à ce niveau de la compétition, que seul Geoffrey Hurst avait réussi dans l’histoire, en 1966, lors de la Coupe du Monde victorieuse face à l’Allemagne (4-2 ap).

Si le destin de cette finale aurait pu se jouer sur une frappe de Kolo Muani, arrêtée par Martinez, c’est bel et bien ce dernier qui va réussir à prendre le dessus sur les tireurs français lors de la séance de tirs au but. Cette dernière permettra à l’Argentine de décrocher sa 3ème étoile, malgré le fait que Mbappé ait réussi à transformer son tir au but.

Une performance rare pour un joueur sur le même match. Et même si Kylian Mbappé remporte le Soulier d’Or du meilleur buteur de la compétition avec 8 buts, devenant au passage le 6ème buteur de l’histoire de la Coupe du monde avec 12 unités au total, tout comme le Roi Pelé, il ne se consolera pas de cette défaite. La victoire s’étant jouée à peu de choses.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi