lundi 3 octobre 2022

RETRO TOUR DE FRANCE : 1975, la 15ème étape est fatale au cannibale…

À lire

Aujourd’hui, notre série « rétro » fait un bon de 47 ans en arrière. Le jour ou Eddy Merckx a fini de jouer les cannibales…

Il y a 47 ans, la 15ème étape du Tour de France se dispute un 13 juillet. Une semaine pile avant l’arrivée à Paris. Longue de 217,5 kilomètres, elle rejoint Nice et Pra Loup.

Ce qui va se passer au cours de cette étape va être une des raisons pour lesquelles Eddy Merckx est resté bloqué à cinq Tours de France.

Alors que « le cannibale », maillot jaune sur les épaules, attaque d’entrée, sur le terrain de Bernard Thévenet, il va prendre une minute d’avance, avant d’être victime d’une terrible défaillance dans la montée sur Pra Loup.

A 4 kilomètres de l’arrivée, le Belge voit Bernard Thévenet revenir à sa hauteur, puis le dépasser en le laissant sur place.

> Dimanche 17 juillet (15ème étape) : Rodez – Carcassone

Il sera plus tard révélé que c’est un coup de poing reçu par le Belge deux jours plus tôt, au Puy-de-Dôme, ajouté aux effets indésirables des cachet de « Glifanan » pour diminuer la douleur, qui ont provoqué sa défaillance fatale.

Sans pitié, Bernard Thévenet file vers la victoire et s’empare du maillot jaune qu’il ne quittera plus jusqu’aux Champs-Elysées.  Il remportera cette année-là le premier de ses deux Tours de France. Merckx, quant à lui, devra se contenter de la deuxième place et du prix de la combattivité.

J.K. (avec Yanis Dadjinou)

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi