vendredi 7 octobre 2022

RETRO TOUR DE FRANCE : 2016, Alberto Contador est lâché par ses coéquipiers

À lire

Cette 9ème étape du Tour de France 2016 entre Vielha Val D’Aran et Andorre Arcalis est marquée par la première victoire de Tom Dumoulin sur le Tour, la déroute d’Alberto Contador, et la puissance de l’équipe Sky sur une étape montagneuse comme le sera celle de 2022 entre Aigle et Châtel Les Portes du Soleil.

Un concurrent direct maîtrisé par Froome et ses coéquipiers

21 coureurs forment l’échappée du jour dès le Port de Bonaigua. Parmi cet imposant groupe de tête Alejandro Valverde, diminué, compte bien volé le maillot jaune à Christopher Froome. Accompagné par 2 de ses coéquipiers de la Movistar, Anacona et Herrada, l’espagnol va voir ses rêves être écourtés. L’équipe Sky du britannique ne laissera jamais l’écart se creuser obligeant Valverde à se relever au kilomètre 53. Après avoir étouffé El Bala, le peloton se relâche et accorde 10min30 à l’échappée à 55 kilomètres de l’arrivée. Autant dire que c’est plutôt bien parti pour ceux qui la forment.

Contador, lâché par son équipe, abandonne

Alberto Contador victime de chutes lors des 2 premières étapes et délaissé par ses équipiers, Kreuziger qui ne l’a pas attendu lors de l’étape du Lioran et Majka qui a préféré jouer sa carte personnelle, tente de prendre part à l’offensive en début d’étape. Le Madrilène vainqueur des Tour 2007 et 2009 n’y arrive plus et abandonne à 100 kilomètres de l’arrivée.

La première de Tom Dumoulin sur la Grande Boucle

Tom Dumoulin profite d’un temps d’hésitation dans le groupe d’échappés pour partir à l’attaque, juste avant la dernière ascension. Le batave creuse d’emblée 50 secondes d’écart et, malgré les efforts de Rui Costa et Majka, il parvient à s’imposer de 38 secondes avant ses concurrents. À 25 ans et après une année pleine de belles promesses, sa première victoire sur le Tour est amplement méritée.

> Dimanche 10 juillet (9ème étape) : Aigle-Châtel – les Portes du Soleil

Aucun leader n’arrive à se démarquer

Que ce soit Quintana, Yates, Porte, Herrada, D. Martin, Bardet, Mollema, Van Garderen, Nibali, Aru ou encore Froome qui a tenté une brève attaque, aucun n’aura réussi à se démarquer et creuser l’écart lors de cette 9ème étape du Tour de France. C’est donc ce dernier qui revêtira la tunique un jour de plus avec 16 secondes d’avance sur Adam Yates. 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi