lundi 27 mai 2024

Rien ne va plus à l’OM : Pablo Longoria prévoit un grand ménage !

À lire

Tout changer, dont le coach, tout revoir et tout recommencer à zéro… C’est la direction que semble prendre Pablo Longoria après le bilan décevant de la saison.

Après une saison sur courant alternatif et étant hors course de chaque compétition, l’OM conclut son exercice 2022/2023 avec une nouvelle fois aucun titre remporté et (probablement) une 3ème place sur le podium de Ligue 1 (5 pts de retard sur Lens, à deux journées de la fin), synonyme de barrages européens. Le club phocéen prépare un grand changement cet été. 

A LIRE AUSSI : la décision lunaire étudiée par le PSG

L’OM et son président Pablo Longoria préparent un mercato estival mouvementé dans le sens des arrivées mais également des départs. Malgré une qualification en Ligue des champions qui devra probablement se faire par les barrages, ce qui diminue l’attractivité du club et rend plus compliqué les négociations. Ce n’est pas pour autant que le club phocéen compte revoir à la baisse ses ambitions lors de ce mercato. 

Le quotidien La Provence confirme ce matin qu’on attendrait pas moins de 10 départs cet été, et autant d’arrivées du côté de la cité phocéenne. En effet, le président olympien souhaite régénérer son effectif après une saison jugée éprouvante physiquement et mentalement. 

Tudor le premier à faire ses valises ? 

Après le nouveau faux pas à Lille samedi soir (1-2), le média France Bleu Provence nous indiquait alors que le coach croate ferait sans doute ses valises à l’issue de la saison. Information qui a dans la foulée été démentie par le club, avant d’être de nouveau confirmée par Grégory Schneider ce matin au micro d’Europe 1

Une information se confirme : un départ de l’entraîneur de l’OM, qui fait de moins en moins l’unanimité du côté de la cannebière, semble beaucoup moins improbable qu’il y a quelques mois.

Cela s’explique d’abord au niveau sportif : l’OM finit sa saison sur une saison blanche notamment avec une élimination contre le FC Annecy en coupe de France en quart de finale, une 4ème place dans leur groupe en Ligue des Champions et enfin, une 3ème place quasiment promise en ligue 1. 

Mais il est aussi reproché au coach croate sa mauvaise gestion de certains joueurs cadres de l’effectif, tels que Dimitri Payet, Mattéo Guendouzi, Cengiz Ünder ou plus récemment Chancel Mbemba.

Ce n’est plus un secret, Pablo Longoria prépare un dégraissage massif cet été. Le but étant de se constituer un effectif plus en adéquation avec le coaching énergivore de Tudor. 

Mattéo Guendouzi humilié à Lille 

Alors qu’il était indispensable dans le 11 de départ de Tudor en première partie de saison, Guendouzi entretiendrait une relation au point mort avec son coach qui l’utilise beaucoup moins. Le milieu de terrain français est courtisé par certains clubs de Premier League. En effet, Tottenham, Newcastle et surtout Aston Villa, où il retrouverait son ancien entraîneur à Arsenal, le suivent de très près.

Certains joueurs en prêt vont retourner dans leur club, tels que Issa Kaboré ( Man City), Eric Bailly (Man U), Nuno Tavares (Arsenal) ou encore Ruben Blanco (Celta Vigo). 

A l’inverse, des joueurs prêtés par le club ne devraient pas revenir. Notamment Pape Gueye, qui s’apprête à disputer une finale européenne avec Séville, ou encore Luis Suarez en prêt du côté d’Almeria (option d’achat obligatoire en raison du maintien du club en Liga). 

Pol Lirola (Elche), Jordan Amavi (Getafe), Konrad de la Fuente (Olympiakos) et Arkadiusz Milik (Juventus) ont eux aussi peu de chance d’être à l’OM la saison prochaine.

Auteur une nouvelle fois d’une grande performance contre Troyes, le jeune milieu de terrain de 19 ans de Strasbourg Habib Diarra a inscrit 3 buts et délivré 2 passes décisives lors des 6 derniers matchs. Des performances qui ont tapé dans l’œil du club olympien.

L’OM serait également intéressé par le titi parisien Mahamadou Diawara (qui a annoncé qu’il ne souhaitait pas rester à Paris) ainsi que l’attaquant lyonnais Moussa Dembélé, dans sa quête d’un numéro 9. D’autres arrivées sont à prévoir cet été du côté de la canebière, environ une dizaine selon plusieurs médias.  

Le grand ménage est-il la solution ?

En tout état de cause, si le club à l’intention de conserver son coach la saison prochaine, alors le grand ménage prévu par Longoria est nécessaire. Deux choses sont primordiales pour qu’un entraîneur réussisse dans un club : premièrement, il faut lui donner les moyens, et par « moyens », on entend : mettre à sa disposition un effectif capable de répondre aux attentes sportives du club. 

Les coachs ne s’éternisent plus à l’OM

Deuxièmement, il lui faut du temps pour mettre correctement en place son système, pour construire et faire de cet effectif un groupe, une équipe.

Car il y a un constat assez frappant : ces dernières années le club phocéen peine à conserver ses entraîneurs. Pour preuve le dernier coach à avoir enchaîné 2 saisons consécutives est Rudi Garcia, parti en 2019, quasiment sous les huées. 

Depuis lors, 3 entraîneurs sont passés en 4 ans. Un manque de stabilité qui suscite un questionnement : le limogeage d’entraîneur chaque saison est-il la solution, notamment dans un club qui a un projet sur la durée.

Une carence de cadre à éviter  

Certains cadres de l’équipe tels que Guendouzi qui est moins utilisé par Tudor ou encore Alexis Sanchez dont le contrat prend fin en juin (avec une option d’une saison supplémentaire à débloquer d’un commun accord), pourraient être sur le départ cet été.

Perdre ses cadres serait handicapant pour le club qui va avoir de grandes échéances la saison à venir, notamment en Europe ou encore en championnat avec une Ligue 1 qui attend beaucoup des Marseillais.

Les décisions que va prendre Pablo Longoria dans les prochaines semaines vont être décisives pour l’avenir du club.

Assurément le leadership et l’expérience de certains joueurs comme Guendouzi ou Sanchez sont indispensables pour les prochaines échéances. Il va aussi falloir remplacer Payet, qui ne pourra plus tenir le même rôle dans le vestiaire, s’il venait à rester.

Une chasse aux pépites nécessaire 

Peinant à dénicher de vrais jeunes talents pour son avenir, l’OM à pour objectif de recruter jeune. Le centre de formation marseillais n’offrant pas de pépites pour le moment, le club jette son dévolu sur des jeunes d’autres clubs tels que Habib Diarra de Strasbourg ou encore le jeune parisien Mahamadou Diawara (16 ans). Un type de recrutement nécessaire pour un projet qui s’étend sur la durée, mais risqué autant que nécessaire, avec un coaching trop éprouvant physiquement pour les vétérans.

A Marseille, on attend aussi beaucoup d’Harit et Ounahi, les deux grands blessés de cette fin de saison. Mais tout autant de la montée en régime de Vitinha, qui ressemble pour l’instant à un gros flop. ET des flops, Longoria ne peut plus se le permettre.

Mouhammadou Dramé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi